PARTAGER

Qui ne se souvient de la coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud et du célèbre Paul le Poulpe ? Il avait à l’époque prédit avec exactitude les sept résultats de l’équipe allemande, battue en finale par l’Espagne… À chaque fois il désignait un drapeau avec un tentacule. L’été prochain, cette tâche sera assignée… à un chat !

Son nom est Achille

Achille est un chat blanc vivant en Russie. Il se différencie tout d’abord de ses congénères par son handicap : il est sourd. Autre particularité de ce félin : il vit à Saint-Pétersbourg, dans le célèbre musée de l’Ermitage. Une résidence bien sympathique, il faut le dire… C’est un descendant des chats du tsar Pierre le Grand, et il est loin d’être le seul. En effet, il sont 70 environ pour protéger l’ancien palais d’hiver et ses œuvres d’art contre les rongeurs :

Le désormais mondialement célèbre Achille pèse 4,7 kilogrammes. Il a déjà prédit, par le passé, la victoire de la formation allemande lors de la Coupe des Confédérations. À Saint-Pétersbourg, toute une équipe est à ses petits soins. Celle-ci est dirigée par Anna Kondratyeva.

Le modus operandi

La nomination d’Achille en tant que pronostiqueur officiel de la coupe du monde de football 2018 a été annoncée le lundi 12 mars 2018. Il aura donc un rôle important à jouer l’été prochain, entre le 14 juin et le 15 juillet très exactement, en Russie. L’information a été rendue publique auprès de R-Sport, une agence de presse spécialisée. Elle a été divulguée par l’intermédiaire de Mary Khaltunen, une attachée de presse du musée de l’Ermitage. Celle-ci n’a pas manqué de rappeler les talents et antécédents de son petit protégé :

L’assistance au mondial 2018 de la FIFA ne se fait pas sans formalités. Aussi, pour évoluer dans les aires réservées à la coupe du monde, le chat Achille devrait bénéficier de son propre pass de fan officiel. Sur place, on lui demandera de se prononcer, si l’on peut dire, sur l’issue de plusieurs rencontres. Il devra choisir entre deux bols d’aliments, chacun d’eux représentant une équipe nationale.

Source :

Le Soleil