Accueil Geek Amazon aurait volé la technologie d’un pionnier des logiciels vocaux dans Alexa

Amazon aurait volé la technologie d’un pionnier des logiciels vocaux dans Alexa

51
Source : Pixabay. Amazon fait l'objet d'une poursuite judiciaire.

Un développeur de technologies vocales a poursuivi Amazon, affirmant que le géant du e-commerce avait violé ses brevets en concevant un logiciel pour l’assistant numérique Alexa. VB Assets, qui détient les droits sur une partie de la technologie développée par le pionnier de logiciels vocaux, VoiceBox, a déclaré dans une plainte déposée devant la cour fédérale du Delaware qu’Amazon avait violé six de ses brevets couvrant les interfaces vocales, le commerce et les publicités.

Amazon n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires. VoiceBox, fondé en 2001, a mis au point un logiciel conçu pour aider les ordinateurs à comprendre la parole et a présenté au milieu des années 2000 un dispositif capable de réciter la météo, de jouer de la musique ou de rechercher des recettes sur commande.

Amazon a refusé une proposition de licence

En 2011, VoiceBox a contacté son plus grand voisin afin de lui proposer d’accorder à Amazon une licence pour son logiciel vocal. Selon la plainte, le personnel de VoiceBox a tenu deux réunions avec des employés et des techniciens d’Amazon, mais n’a pas eu de nouvelles de la société.

Ci-dessous la présentation de la technologie d’Amazon en anglais :

Trois ans plus tard, Amazon a lancé Alexa et l’enceinte intelligente Echo. Les deux technologies étaient étonnamment similaires au dispositif breveté que VoiceBox avait présenté à Amazon en 2011.

La tactique d’Amazon

Amazon a recruté ensuite le développeur de VoiceBox et organisé un événement pour inciter les autres salariés de la société à rejoindre le géant du e-commerce. Mike Kennewick, alors directeur général de VoiceBox, a envoyé une lettre au PDG d’Amazon, Jeff Bezos, en 2017, exprimant ses préoccupations concernant le recrutement d’Amazon.

VoiceBox a été acquis l’année dernière par Nuance Communication, une société de technologie vocale basée dans le Massachusetts. Les brevets en litige dans la poursuite ne suivaient pas le portefeuille de VoiceBox auprès de Nuance, mais ont plutôt été transférés à une nouvelle entité, VB Assets.

Source :

Bloomberg