PARTAGER

Une multitude de sociétés travaillent pour inventer d’autres moyens de rationaliser les opérations des magasins. Mighty AI a passé la majeure partie de ses cinq premières années à développer un logiciel permettant aux voitures autonomes de reconnaître les objets du monde réel. La start-up de Seattle est allée jusqu’à ouvrir un bureau à Detroit pour se rapprocher de l’industrie automobile.

Puis en février dernier, l’équipe de ventes de Mighty AI a reçu une demande inhabituelle. En effet, au lieu d’identifier des piétons et les voitures, pourrait-elle suivre les objets cueillis dans les rayons des magasins par les acheteurs ? Quelques mois plus tard, la société a signé un accord dans ce but, rejoignant la course pour aider les détaillants traditionnels à suivre le rythme d’Amazon.

En quoi consiste Amazon Go ?

Il y a un an, le géant du commerce en ligne a ouvert un magasin de proximité sans caisses, Amazon Go, qui constitue le plus gros effort jamais entrepris pour changer la manière dont les gens achètent dans le monde physique.

Voici une vidéo présentant Amazon Go :

Aujourd’hui, de nombreuses sociétés s’efforcent de reproduire des éléments d’Amazon Go ou d’inventer d’autres moyens de rationaliser les opérations des magasins. Beaucoup sont des start-ups comme Mighty AI, mais des géants bien établis entrent aussi dans la course.

Les projets d’Amazon

Amazon, qui exploite aujourd’hui neuf magasins Go dans trois villes, n’a annoncé aucun projet de vente de cette technologie exclusive à d’autres détaillants. Et même si l’entreprise de Seattle offrait une licence pour le système, une concurrence féroce avec d’autres détaillants empêcherait probablement la plupart des partenariats.

Construit par AiFi, une start-up de Santa Clara, en Californie, la technologie développée par la start-up a été exposé au salon de New York. à l’instar d’Amazon Go, il était rempli d’appareils photos et de capteurs d’étagères qui suivaient les clients lorsqu’ils parcouraient et prenaient des articles.

Source :

Adage