Accueil Voyage Les meilleures choses à faire à Tokyo lors d’un voyage en solo

Les meilleures choses à faire à Tokyo lors d’un voyage en solo

261
Source : Pixabay. Les meilleurs endroits à visiter à Tokyo.

Voyager en solo est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire. Explorer une seule destination vous permet de vous immerger totalement dans la culture et l’énergie d’un lieu. Un des meilleurs endroits à découvrir est Tokyo, lorsqu’il s’agit d’un voyage en solo.

La ville offre une multitude d’activités à faire. Vous êtes entouré d’histoire mélangée à la technologie la plus avancée au monde, à chaque étape de votre voyage. Vous pouvez visiter des temples et de parcs luxuriants le jour, déguster la meilleure nourriture que vous puissiez manger et regarder la ville prospérer plus tard dans la nuit. C’est l’un de lieux préférés des voyageurs.

Découvrir Senso-ji

Il s’agit du plus ancien temple bouddhiste de la ville, situé à Asakusa, qui était autrefois le principal quartier des divertissements de Tokyo. Même si Asakusa est plus calme maintenant, c’est toujours un quartier à visiter, surtout pour découvrir Senso-ji. Nakamise, une rue commerçante bordée de vendeurs proposant des friandises, des collations, des vêtements et d’autres souvenirs, s’approche du temple.

Ci-après la présentation de ce lieu en anglais :

Dans le temple lui-même, et se répand à travers différents endroits sur les terrains environnants, sont des stalles o-mikuji. Pour seulement un euro, les visiteurs peuvent consulter l’oracle avec une question et recevoir une réponse.

Le parc Yoyogi

Le parc Yoyogi est l’un des plus grands de Tokyo et c’est un endroit magnifique pour se promener et explorer après un grand repas. Si vous êtes là-bas pendant la saison des fleurs de cerisier, c’est un lieu merveilleux pour regarder les fleurs et observer les gens pendant qu’ils pique-niquent sous les arbres roses.

Le parc Yoyogi abrite également le sanctuaire Meiji, construit en 1920 et dédié aux esprits de l’empereur Meiji et de l’impératrice Shoken. Après avoir traversé la grande porte torii qui marque l’entrée du sanctuaire shinto, les sons de la ville animée de Tokyo disparaissent lorsque vous êtes entouré par les 100 000 arbres qui composent la forêt Meiji Jingu.

Source :

Themanual

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here