Accueil Geek Huawei propose un partenariat assez inhabituel avec Apple

Huawei propose un partenariat assez inhabituel avec Apple

142
Source : Pixabay. Apple cherche un partenariat avec Huawei pour la technologie 5G.

Huawei serait ouvert à la vente de la technologie 5G à Apple à la suite d’affirmations sur un partenariat entre les deux géants. Selon des sources, il était difficile de savoir si les sociétés avaient réellement engagé les discussions. Aucune des deux sociétés n’ont fait de commentaires à ce sujet.

Une telle démarche serait certainement inhabituelle pour Huawei, qui a déjà utilisé sa technologie de silicium en interne pour se démarquer de ses concurrents. Le rapport n’indique pas un changement de stratégie plus large. La seule entreprise qu’Hauwei fournirait la technologie serait Apple.

Développement de la technologie 5G

Le problème plus général est que les projets 5G d’Apple sont actuellement entourés de spéculations, notamment que le partenaire Intel pourrait ne pas être en mesure de fournir la technologie à l’iPhone afin de prendre en charge le calendrier des plans de lancement d’Apple.

Ci-dessous une vidéo en anglais parlant de ce partenariat :

En ce qui concerne les fournisseurs alternatifs, il n’est pas clair si MediaTek sera en mesure de livrer dans les délais, ou si Samsung pourrait satisfaire la demande au-delà de son propre smartphone. Alors que la majorité des fabricants d’appareils 5G qui utilisent les appareils compatibles, Apple est aux prises avec une bataille juridique féroce avec la société Qualcomm.

Huawei est en bonne position

Huawei occupe une position intéressante. Sa technologie 5G alimente déjà les routeurs domestiques et, avec les smartphones qui suivront probablement dans un avenir proche, la marque figure en tête du peloton. Fournir Apple constituerait également un geste magnanime pour la société, qui connaît une forte croissance.

Du point de vue d’Apple, deux problèmes se posent. Tout d’abord, il leur faudrait conclure un accord avec un concurrent féroce. Puis, il faudrait également revoir sa politique. Le plus gros problème actuel est que le géant chinois est persona in grata aux États-Unis et, si Apple se tournait vers la technologie de la société plutôt qu’Intel, un accord serait probablement entravé par la politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here