PARTAGER

Des minuscules cabines individuelles dans les stations de métro aux tentes de camping sous les gratte-ciel et même les clubs de karaoké, au Japon, les salariés bourreaux de travail ne manquent jamais de lieux de travail. Des espaces professionnels inhabituels font leur apparition dans tout le Japon, alors que les entreprises tentent de ne plus encombrer leurs employés mais de leur offrir davantage de liberté.

Sur le trottoir du quartier financier de Marunouchi, à Tokyo, des groupes d’hommes d’affaires munis d’ordinateurs portables s’installent sur des coussins autour d’une table basse dans une tente de camping entourée d’immeubles de verre scintillants. Ces bureaux extérieurs temporaires créés par Snow Peak Business Solution sont également disponibles dans les parcs de la banlieue de Tokyo.

Des solutions très pratiques

La salle de karaoké pour le télétravail proposée par le plus grand opérateur de karaoké du Japon est toujours à l’intérieur, mais loin du bureau traditionnel. Daiichikosho a lancé le nouveau service en avril dernier et ouvre désormais ses salles pour les bureaux dans 33 magasins situés à proximité des quartiers d’affaires des grandes villes.

Ci-dessous les détails de cette nouvelle en anglais :

Pour près de 5 dollars, les utilisateurs peuvent afficher les images directement à partir de leurs ordinateurs portables sur le grand écran accroché au mur, généralement utilisé par les chanteurs de karaoké. Les orateurs publics timides peuvent également réaliser des présentations professionnelles à l’aide du microphone.

Très tendance à l’heure actuelle

S’adressant également aux professionnels du télétravail, Fuji Xerox a installé des bureaux satellites dans les principales stations de métro de la capitale japonaise. Ces cabines coloriées en noir et blanc sont dotées d’une chaise et d’une table de bureau. De plus, vous pourrez bénéficier de la connexion Wi-Fi et d’un écran d’ordinateur.

Elles peuvent être directement réservées en ligne pour environ 1 dollars les 15 minutes. Contrairement aux autres, les Japonais extrêmement polis utilisent rarement leur téléphone portable pour ne pas déranger leurs collèges. Ces cabines offrent la possibilité de passer des appels professionnels en toute tranquillité.

Source :

Phys