PARTAGER

Les crypto-monnaies sont aujourd’hui au cœur de toutes les discussions. D’ailleurs, si vous ne le savez pas encore, il s’agit de devises virtuelles qui ne sont pas soumises aux autorités ou aux gouvernements. Que ce soit en France ou dans d’autres pays du monde entier, ces crypto-devises sont fortement utilisées.

Mais pour ceux qui ont une certaine connaissance dans le domaine savent très bien que, pour produire une telle devise, il faut des ordinateurs performants nécessitant souvent une consommation d’électricité importante. Et certains cherchent des moyens afin de trouver ces sources d’énergie.

Condamnation de trois ans et demi de prison pour avoir volé de l’électricité

Un Chinois a été condamné à trois ans et demi d’emprisonnement pour avoir volé de l’électricité sur un réseau de train afin d’exploiter du Bitcoin. Xu Xinghua de la province du Shanxi a plaidé coupable pour avoir utilisé le réseau afin d’extraire 3,2 Bitcoins valant environ 15 000 euros.

Ci-dessous une vidéo montrant la répression du gouvernement chinois contre le minage de Bitcoin :

Le minage de Bitcoin, le processus d’extraction de nouvelles unités de la crypto-monnaie en confirmant les transactions sur un registre en ligne appelé Blockchain est devenue extrêmement populaire en Chine ces dernières années, grâce aux prix relativement bas de l’électricité dans le pays.

Hausse de la consommation électrique

À mesure que le réseau Bitcoin se développe, la puissance de traitement nécessaire pour exploiter la devise virtuelle augmente également. Cela a conduit à une répression menée par le gouvernement chinois contre les activités minières illégales de Bitcoin.

Les agences de services publics et les entreprises locales sont tenues responsables si elles ne parviennent pas à mettre fin à l’exploitation minière illégale dans le pays. En plus de la peine d’emprisonnement, M. Xinghua a également été soumis à une amende de 10 000 euros. Le gouvernement chinois est intraitable concernant ce secteur en plein essor. Mais cela semble étonnant que les gens se mettent à voler de l’électricité.

Source :

Independent