PARTAGER

Le dimanche 16 septembre 2018, à Limoges, un chasseur a grièvement blessé une fillette de dix ans alors qu’elle et ses parents se promenaient sur les bords de la Vienne. Le chasseur explique qu’il visait un faisan.

Une blessure très grave pour la fillette

En fin d’après midi dimanche dernier, un chasseur fait feu et touche une fillette en plein thorax. L’homme visait un faisan depuis chez lui, avenue Baudin à Limoges. La jeune fille pique-niquait avec ses parents sur le bord de la Vienne lorsque le coup de feu l’atteint de plein fouet. Touchée  à l’abdomen et au thorax, elle a été opérée en urgence. Ses jours ne sont pas en danger.

chasseur
Crédit photo : Carolyn V — Unsplash

L’auteur présumé du coup de feu est âgé de 69 ans. La police l’a interpellé, et a saisi sa carabine. Selon le rapport de police, il s’est montré récalcitrant à avouer sa participation, avant de reconnaître les faits. C’est au service régional de la police de Limoges qu’incombe la tâche de résoudre cette enquête, et d’effectuer les analyses balistiques. L’objectif est de déterminer si la balle tirée, qui a bel et bien atteint le gibier, a ricoché avant de toucher la fillette, ou non.

L’auteur présumé n’avait plus le permis de chasse

Selon la balistique, un seul coup de feu est parti. L’auteur présumé est un ancien chasseur qui n’avait plus le permis de chasse. À l’heure actuelle, il est en examen pour manquement délibéré aux obligations de sécurité et de prudence, et blessures involontaires.

chasseur
Crédit photo : Sebastian Pochecha — Unsplash

Cet incident a provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, et dans la ville de Limoges. La chasse est à l’origine de plusieurs dizaines d’accidents par an, dont plusieurs sont mortels. Ils concernent aussi bien les chasseurs que des personnes qui se trouvent manifestement au mauvais endroit au mauvais moment.

Source :

Francetvinfo