PARTAGER

Les progrès technologiques ont complètement bouleversés le quotidien de chaque Français. Que ce soit dans le domaine du commerce, du management, de la formation ou encore du voyage, les innovations ne manquent pas. Celles-ci concernent également les personnes âgées. Pour faciliter la vie de ces personnes, les professionnels intègrent les nouvelles technologies.

On découvre aujourd’hui des maisons connectées, des outils simplifiant le déplacement de ces personnes et bien d’autres encore. Le dernier en date concerne un chat robot qui peut tenir compagnie aux personnes âgées. Les machines prennent la place des humains. Est-ce une bonne chose ?

Une solution efficace pour traiter certains troubles du comportement

Une maison de retraite située à Parigné-l’Évêque a décidé d’acquérir un chat robot. Cet animal robotisé se laisse caresser. Il change de position, bouge les oreilles et ronronne, pour le grand plaisir des résidents de l’EHPAD des Térébinthes. Une étude a révélé que la médiation animale est un traitement efficace pour soigner la dépression ou les troubles du comportement chez les personnes âgées.

Voici une vidéo montrant des chats robots au Japon :

C’est d’ailleurs pour cette raison que cet établissement a décidé d’héberger depuis longtemps divers animaux comme des chèvres, âne, chien, chat… De plus, ces deux derniers animaux permettent d’améliorer la situation de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Les résidents veulent avoir leur propre animal de compagnie

Dans certains cas, les résidants adoptent des comportements non appropriés. Ceux-ci pourraient en outre entraîner des réactions particulièrement dangereuses de la part de l’animal. D’ailleurs, certains n’hésitent pas à les emmener avec eux au lit pour dormir.

Tous veulent aujourd’hui avoir un animal de compagnie. C’est pour cette raison que l’établissement a décidé d’acquérir un chat robot. Les personnes âgées ne sont pas les seules à s’intéresser à cet animal robotisé. Tous les membres de l’équipe travaillant au sein de l’établissement sont aussi sous le charme de ce chat robot. Le directeur de la maison de retraite, René Sanchez, envisagerait d’ailleurs d’en acheter d’autres.

Source :

LeMaineLibre