PARTAGER

Il y a encore quelques jours, Tahlequah, une jeune orque portait encore la dépouille de son bébé mort peu de temps après sa naissance. Les chercheurs ont annoncé qu’elle l’a enfin laissé partir.

Un deuil émouvant et très long

Depuis le 24 juillet, le monde observe l’émouvant deuil de cette maman orque, qui ne parvenait pas à se résoudre à une bien triste vérité. Son bébé est mort très peu de temps après sa naissance, la laissant désemparée. Les chercheurs du Center for Whales Research (CWR) ont finalement annoncé une nouvelle que beaucoup attendaient : Tahlequah a terminé son deuil.

deuil
Crédit photo : Frank Busch – Unsplash

En effet, les scientifiques ont trouvé la femelle en train de chasser un banc de saumons avec des congénères, au large d’une petite ville située non loin de Vancouver. Le CWR a expliqué que l’animal semblait en bonne santé malgré le temps passé à porter la carcasse du bébé. Celle-ci a probablement coulé au fond des eaux, ce qui empêchera certainement les chercheurs de l’examiner.

Un nouvel espoir pour l’orque Tahlequah

L’orque Tahlequah aura parcouru un total de 1 600 kilomètres avec son petit sur le dos. Si le deuil est un comportement normal chez les cétacés, Tahlequah a tout de même attiré l’attention des scientifiques. Elle a été aperçue traînant son bébé pour la première fois le 24 juillet dernier. Depuis, les chercheurs observaient, soucieux, le comportement de cette jeune mère. Ils n’avaient jamais constaté une période de deuil aussi longue chez l’orque.

deuil
Crédit photo : MrsBrown – Pixabay

Dans cette région, la population d’orques compte 75 individus. Cela fait maintenant trois ans qu’aucun petit n’a survécu après la naissance. La diminution des bancs de saumons ainsi que le manque de renouvellement de la population entraînant des rapports incestueux entre les cétacés pourraient expliquer la diminution de leurs chances de survie. Tahlequah semble néanmoins avoir repris des forces et avoir retrouvé le moral. Les experts espèrent une nouvelle gestation dans les mois à venir, avec un dénouement plus heureux.

Source :

Demotivateur