PARTAGER

Les Français sont de plus en plus soucieux de bien rémunérer les producteurs locaux et nationaux. Le commerce équitable national se vend mieux et génère de meilleurs revenus pour les producteurs.

Le « made in France » de plus en plus populaire

Le commerce équitable originaire de France se vend de mieux en mieux. Aujourd’hui, il représente près d’un tiers du marché. Selon des gérants de supermarché, la différence de prix n’est jamais très élevée. Les consommateurs n’ont donc pas de mal à se tourner vers des produits de meilleure qualité lorsque le prix le permet.

équitable
Crédit photo : Peter Wendt — Unsplash

En effet, on observe le plus souvent un écart de 20 à 25 centimes d’euro pour un produit local. Les clients ne se focalisent plus vraiment sur le prix lorsque la qualité est présente. Ainsi, ils se tournent davantage vers des produits cultivés et produits en France, par de petits producteurs nationaux.

Une meilleure rémunération pour les producteurs

Le commerce équitable assure aux consommateurs de disposer de produits qualitatifs. Mais il permet également une rémunération bien plus égalitaire sur toute la chaîne de production. Selon les produits, on estime qu’environ 40 % du prix de vente revient au producteur. Près de 27 % du prix est perçu par les magasins et, enfin, 15 % reviennent à la société de commerce équitable.

équitable
Crédit photo : Sven Scheuermeier – Unsplash

La Société coopérative et participative (SCOP) Ethiquable se trouve à Fleurance dans le Gers. Cela fait quinze ans qu’elle est engagée dans ce domaine. Et le commerce équitable est un marché très prometteur. Pour l’heure, la SCOP rassemble plus de trois cents producteurs locaux. Pour la plupart, il s’agit d’exploitants de petites structures. En tout, ce sont trente-cinq produits qui sont ainsi cultivés et commercialisés en France. Le secteur dispose d’une croissance importante. En effet, il augmente d’environ 30 % tous les ans.

Source :

Francetvinfo