PARTAGER

La mort cérébrale est une notion essentielle au don d’organes, mais elle pose différentes questions éthiques. En effet, il arrive de voir des personnes cliniquement « mortes » se réveiller… Et combien se seraient réveillées si elles n’avaient pas été « débranchées » trop tôt ? Ce sont autant d’interrogations que soulève un fait divers américain, avec le réveil in extremis du jeune Trenton McKinley.

Un mort pas si mort…

Cette histoire prodigieuse a eu pour théâtre l’État d’Alabama aux États-Unis. Elle a été dans un premier temps rapportée par la chaîne de télévision américaine Fox 10 avant d’être relayée à travers le monde entier. Certains journalistes n’hésitent pas à parler de miracle. En effet, le jeune Trenton McKinley – 13 ans – a été déclaré « cliniquement mort », soit en état de « mort cérébrale ».

Les faits se sont plus particulièrement déroulés dans l’hôpital de Mobile, ville d’Alabama. Mis devant le fait accompli, les parents McKinley ont signé divers documents permettant la réutilisation des organes de leur fils pour faire des greffes à cinq enfants attendant des donneurs. Tout était prévu et planifié, quand soudain Trenton s’est réveillé, peu avant le moment prévu pour son « débranchement » définitif et irrémédiable.

Un vrai miracle ?

Trenton McKinley avait subi un violent accident il y a deux mois environ. Il se trouvait alors chez un ami, et se retrouva violemment renversé depuis une remorque tirée par un buggy. Une mauvaise chute sur la tête, c’est terrible… Après son réveil, l’adolescent de 13 ans a précisé qu’il se rappelait de l’accident, avant un véritable trou noir dans son esprit. Il a cependant dit avoir expérimenté des sensations très agréables pendant son inconscience, parlant de paradis et affirmant : « Il n’y a aucune autre explication que Dieu, et même les médecins l’ont reconnu ». Une vidéo d’un journal local d’Atlanta revient sur cette information :

Trenton continue d’avoir de violentes douleurs neuropathiques, mais il peut bouger les mains et les pieds, ce qui était loin d’être évident après la gravité de sa chute. Aujourd’hui rentré chez lui, sa rééducation continue et il est plein d’espoirs. Il s’est déjà bien remis de ses fractures crâniennes nombreuses et de son insuffisance rénale. Nous ne pouvons que lui souhaiter un plein et entier rétablissement !

Source :

20 minutes