PARTAGER

En France et en Europe, la question liée à la situation des migrants divise aussi bien les gouvernements que les citoyens. Pour se montrer solidaire avec ces personnes, une association a lancé une marche longue de 1 400 kilomètres à travers l’Europe.

Un périple de l’Italie jusqu’à l’Angleterre

Lorsqu’ils arrivent en Europe, les migrants débarquent souvent en Italie et se rendent jusqu’en Angleterre. L’Auberge des Migrants est une association qui souhaite sensibiliser les citoyens européens à la situation rencontrée par les personnes qui migrent vers l’Europe. Elle a donc décidé de lancer une marche qui a débuté lundi 30 avril 2018.

migrants
Crédit photo : Holly Mandaruch -Unsplash

Ce périple suit l’itinéraire souvent emprunté par les migrants au cours de leur périple vers l’Angleterre. Les randonneurs vont donc parcourir un total de 1 400 kilomètres, de l’Italie jusqu’au Royaume-Uni. Une soixantaine d’étapes se trouvent sur leur passage.

Une marche en réponse à la politique migratoire actuelle

Selon BFMTV, José Bové et Cédric Herrou se trouvent parmi les marcheurs. Ce dernier avait été condamné à quatre mois de prison avec sursis après être venu en aide à deux cents migrants, non loin de la frontière franco-italienne. Cette marche de solidarité a donc été lancée pour répondre à la politique migratoire du gouvernement. Mais les bénévoles souhaitent aussi dénoncer l’intolérance envers les migrants.

migrants
Crédit photo : David Marcu -Unsplash

En effet, des membres du mouvement d’extrême droite Génération Identitaire ont décidé de se mobiliser pour faire respecter les lois en vigueur le long d’une frontière fréquemment franchie entre la France et l’Italie. Elle se situe dans les Alpes. Ils se sont alors donné pour mission de bloquer l’avancée des migrants clandestins et de les empêcher d’entrer en France. Pour dénoncer ces actions, les randonneurs parcourront entre vingt et vingt-cinq kilomètres chaque jour. Pour cela, ils devront marcher entre cinq et six heures.

Source :

Demotivateur