PARTAGER

Du cran, de l’intelligence et du courage. Voilà trois des qualités déployées par une mère et sa fille, commerçantes, pour neutraliser leur braqueur il y a quelques jours. Nul doute que ce fait divers viendra à point nommé apporter de l’eau au moulin de Donald Trump et de la NRA à l’heure où des Américains s’interrogent sur la liberté du port d’armes…

Un braquage d’abord bien classique

Les faits ont eu lieu dans la municipalité de Tulsa, dans le nord-est de l’État d’Oklahoma aux États-Unis. Le 22 février dernier, Forest Acres Liquor – un magasin d’alcools forts – a été le théâtre d’événements spectaculaires. S’y trouvaient Ashley Lee, âgée de 30 ans, et sa mère de 53 ans, Tina Ring. Il s’agit des tenancières de l’enseigne, laquelle se situe au 1275, South Memorial Drive. La boutique est ouverte depuis une petite dizaine d’années. Elle est désormais connue de tous les Américains, comme en atteste cette vidéo :

Malheureusement, les deux vendeuses ont été jeudi dernier la cible de Tyrone Lee, un braqueur et cambrioleur récidiviste de 36 ans. Il s’agissait de son onzième délit connu ! Entrant dans le magasin, le malfrat a sorti un fusil à pompe pour menacer Ashley Lee, en présence de sa mère. S’exécutant face à ces menaces, les commerçantes lèvent les mains en l’air et s’éloignent. Pendant ce temps, le délinquant commence à vider la caisse…

Un dénouement inattendu

Trop occupé à piller la caisse du magasin et à s’en aller, Tyrone Lee ne remarque pas que ses deux otages ont changé d’attitude… Ayant pu retourner derrière leur comptoir, elles profitent de la faute d’inattention de leur agresseur. Elles saisissent leurs pistolets tout en actionnant le verrouillage des issues. Pris au piège, le braqueur est la cible de coups de feu de la part de Tina Ring, alors qu’il revient vers les vendeuses. La commerçante souhaitait le neutraliser en attendant la police. D’abord légèrement blessé, l’intrus se montre très violent et frappe la mère, s’attirant de nouvelles balles le blessant grièvement. Comble de la médiatisation, la vidéo de surveillance de la boutique a enregistré l’ensemble de ces péripéties :

Les forces de l’ordre ont aussitôt été contactées par Ashley Lee via le 911. Arrivées sur les lieux, elles se sont empressées d’hospitaliser le délinquant blessé par plusieurs balles. Cela rappelle la neutralisation de tueurs en série ou de criminels célèbres par des citoyens américains, notamment dans les affaires de Matthew Murray en 2007 et de Carl Roberts en 2006. Les défenseurs du port d’armes aux États-Unis ont pris acte de ces faits amplement relayés sur les réseaux sociaux. En bref, ce débat houleux n’est pas près d’être clos outre-Atlantique !

Source :

Mail Online