PARTAGER

À Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire, un homme a été opéré sans anesthésie. Malgré ses cris, le chirurgien n’a pas voulu interrompre l’opération.

Une anesthésie qui n’a pas fonctionné

À l’hôpital de Chalon-sur-Saône, une ville qui se trouve en Saône-et-Loire, un homme de 94 ans devait être opéré de la carotide. Mais l’opération a pris une très mauvaise tournure peu de temps après l’anesthésie. En effet, Le Journal de la Saône-et-Loire a rapporté la terrible mésaventure d’Alain, subie le 24 janvier dernier. Alors que l’opération était sur le point de commencer, le patient a reçu une dose d’anesthésiant. Pourtant, le produit censé lui éviter toute douleur n’a eu absolument aucun effet.

anesthésie
Crédit photo : Marcelo Leal – Unsplash

Alain explique donc que dès que le chirurgien a pratiqué la première incision avec son scalpel, il a absolument tout senti et s’est mis à lui hurler de s’arrêter. Cependant, il aura fallu qu’il se répète une dizaine de fois avant que le praticien ne l’écoute.

Alain et sa femme n’ont eu aucune explication

RTL a également publié l’histoire d’Alain et interrogé sa femme, Mireille. Elle confie qu’il aura fallu des cris et un malaise pour que le chirurgien interrompe son opération. Une seconde injection a donc été donnée à Alain, mais elle n’a pas non plus fonctionné. Le chirurgien aurait alors dit : « j’ai commencé, il faut que je termine ».

anesthésie
Crédit photo : Piron Guillaume – Unsplash

Pour le moment, le couple avoue n’avoir aucune explication sur ce qu’il s’est passé. Alain et Mireille regrettent que l’hôpital ne leur ait fourni aucune information ni excuse pour cette mésaventure. Pourtant, l’épouse du patient estime que cela aurait été un moindre mal. L’établissement hospitalier de Chalon-sur-Saône a refusé de s’exprimer sur les faits, invoquant pour cela le secret médical. Alain a été traumatisé par cette expérience et a précisé qu’il préfère encore mettre fin à ses jours plutôt que de se faire opérer l’autre côté dans cet hôpital.

Source :

Francetvinfo