PARTAGER

Des coureurs suédois, las d’observer des déchets sur les trottoirs, dans les parcs et les squares, ont décidé de les ramasser sur leur parcours. Ce concept commence à faire de plus en plus d’adeptes, si bien que des clubs se sont créés à Stockholm. Ce sport s’appelle le plogging.

Ramasser les déchets en courant : un concept simple qui cartonne

Ceux qui pratiquent le plogging se font appeler les ploggers. Ces derniers ont une devise : un esprit sain dans un environnement sain. Un nouveau sport est effectivement né en Suède, et contracte le mot jogging et le verbe « plocka upp » (ramasser). Le concept est simple : il suffit de courir tout en ramassant les déchets croisés sur le parcours. Les Suédois ont trouvé une manière efficace d’entretenir leur corps et leur environnement !

Une présentation du plogging en vidéo :

Si ces joggers écolos peuvent faire sourire avec leurs sacs-poubelle et leurs vêtements fluorescents, il faut dire que le plogging est plutôt efficace. Après le passage des coureurs, plus aucun déchet ne subsiste.

Un sport complet, plus éprouvant que le jogging

Le plogging est un sport complet qui sollicite l’ensemble du corps. Comme il faut ramasser le plus de déchets possible, les joggers se retrouvent à enchaîner des squats et à varier sans cesse le rythme de leur course. Ce sport est donc plus éprouvant et physique que le jogging traditionnel. Mais au-delà de l’aspect sportif, les ploggers souhaitent attirer l’attention sur le problème de la pollution. Et ce concept original attire les regards.

plogging
Crédit photo : Inbal Marilli – Unsplash

L’un d’entre eux explique qu’au début, il peut être difficile d’oser ramasser les déchets au cœur d’un environnement urbain. Une fois que le sentiment de gêne et d’hésitation est surmonté, ça fonctionne. Les pionniers du plogging conseillent de le pratiquer en petit groupe. Le but est bien d’inspirer et éveiller les consciences, pour que les choses changent.

Source :

Demotivateur