PARTAGER

C’est une histoire folle des plus insolites. Finissant bien, elle mêle l’ombre la plus terrible à la lumière. Dans ce feuilleton américain digne d’une tragédie grecque, un bébé ayant survécu à un avortement tardif finit par retrouver sa mère 36 années plus tard !

Une survie miraculeuse

Il y a 40 années de cela, une femme enceinte s’est soumise à une tentative tardive d’avortement à base de solution saline aux États-Unis. Le fœtus fut alors expulsé de l’utérus. Comme il était inerte, les professionnels de santé l’ont jeté dans une poubelle médicale. Cependant, quelques instants plus tard, une infirmière entendit de petits halètements et découvrit un nourrisson en vie. Elle l’emmena dans les services de néonatalogie de la maternité du même centre hospitalier. Le nom de cette bienfaitrice – sans qui cette histoire n’aurait jamais pu être – est demeuré inconnu !

Ce récit a été partagé en vidéo :

La petite fille d’un kilogramme née dans des conditions si épouvantables a survécu sans que sa mère le sache. La chétive Melissa a peu à peu repris du poil de la bête. Elle a connu une enfance normale et heureuse en ayant été assez tôt adoptée. Ses parents adoptifs Ron et Linda avaient déjà adopté une autre fille : Tammy.

Des retrouvailles riches en émotions

Ce n’est qu’à l’âge de 14 ans que Melissa Ohden a su la tragique vérité qui entourait sa naissance. Cette annonce l’a bouleversée et a changé le cours de son existence. À partir de là, en quête de sens, elle passa une vingtaine d’années à chercher ses véritables géniteurs. De fil en aiguille, elle retrouva la piste de sa mère biologique et apprit les circonstances du drame auquel elle avait survécu.

Sa mère n’avait alors que 19 ans et on l’avait forcée à avorter, car elle était célibataire. La grand-mère maternelle en était la principale responsable. Infirmière dans l’hôpital en question, elle aurait expressément demandé à ses collègues de laisser mourir le fœtus prématurément éjecté du ventre maternel. Cela rend d’autant plus héroïque l’acte de la personne qui a décidé de sauver la petite Melissa. Ce parcours émouvant est décrit dans le best-seller You Carried Me. A Daughter’s Memoir, écrit par la principale intéressée.

You Carried Me. A Daughter’s Memoir : le livre choc de Melissa Ohden, paru en 2017

C’est le 22 mai 2016, après 17 années de démarches, que Melissa retrouve celle qui croyait sa fille morte. Ce fut une rencontre émouvante, correspondant à une véritable libération. Aujourd’hui, Melissa est mariée et mère de deux enfants. Elle a créé une association pour regrouper les personnes qui ont connu des situations similaires à la sienne. Il y en a plusieurs aux États-Unis, car la loi de nombreux États fédérés autorise les avortements tardifs.

Acheter le livre de Melissa sur Amazon

Source :

Epoch Times