PARTAGER

Au Cambodge, il existe une ferme, nommée Duroc Cambodia. Sa particularité ? Elle élève des porcs génétiquement modifiés qui ont la particularité d’être très musclés, comme sur la photo ci-dessous :

Duroc Cambodia – Facebook

Une usine très fière de ses spécimens

Malgré l’indignation des défenseurs des animaux et des organismes et associations tel que la PETA, l’entreprise Cambodgienne semble très fière de ses élevages. D’ailleurs, elle poste régulièrement, sur les réseaux sociaux, des photos et vidéos de ses super cochons génétiquement modifiés.

L’objectif de cet élevage est d’obtenir des cochons plus “fournis” en viande. Le problème étant que certaines bêtes sont tellement musclées et lourdes qu’elles n’arrivent plus à tenir sur leurs pattes, selon un communiqué de la PETA. Ainsi, comme les cochons ne peuvent plus se déplacer, ils sont transportés dans des cages, quand arrive le moment de les emmener à l’abattoir.

Un kit “d’insémination artificielle” mis en vente

Mais la société ne s’arrête pas là. Voyant que son programme de modification génétique marque plutôt bien (tout dépend du point de vue) sur ses cochons, elle a décidé de vendre, aux autres fermes, des kits d’insémination artificielle. Le kit contient ainsi une prothèse de pénis et du sperme de leur “super cochon” hyper musclés. Ceux intéressés pourraient ainsi développer leurs élevages pour obtenir des cochons similaires.

Pour la PETA, cette dernière annonce est de trop : « Ces cochons-Hulk sont bons à faire des cauchemars, pas de la nourriture. Et ceux qui sont génétiquement conçus risquent de naître avec de douloureux problèmes de santé. La meilleure façon d’aider les animaux qui souffrent dans l’industrie alimentaire, c’est d’arrêter de les manger », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Source :

Demotivateur

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz