Le célèbre hamburger de la firme McDonald’s peut supporter des températures extrêmes d’après un test réalisé par un américain !

Vous connaissez certainement tous le Big Mac, ce sandwich présent sur la carte du fast food McDonald’s et qui fait de nombreux adeptes. Et bien cet hamburger a fait l’objet d’une expérience assez insolite: du cuivre fondu a été déversé sur son pain afin de voir sa réaction face à la chaleur. Le résultat est surprenant car le produit ne s’est pas désintégré comme on aurait pu l’imaginer.

Résistance de l’hamburger à plus de 1000 degrés

Tito4re est une chaîne sur YouTube qui réalise de nombreux tests, notamment sur des aliments. L’auteur met en ligne de nombreuses vidéos dans lesquelles il verse du cuivre chaud sur toutes sortes d’objets: œufs, canette de soda, bougie, pièces de monnaie, gâteaux, tasse, paquet de chips, ampoule, balle de tennis, pomme… Il y a 6 jours, il a partagé une de ses dernières expériences en date dans laquelle le fameux Big Mac subit le même sort que les plats précédents.

Après avoir fait fondre des fils de cuivre, ces derniers se transforment en liquide avoisinant une température de 1093 degrés Celsius. Aussi étonnant que cela puisse paraître, on découvre que l’hamburger ne s’enflamme pas autant, sous son contact, que les autres produits.

En effet, même si la couche supérieure du pain a noirci, en soulevant cette dernière, on découvre un steak et de la salade tout à fait intacts. La couche de cuivre semble glisser sur les aliments et n’avoir que très peu d’effet sur eux. Le youtubeur tente par tous les moyens de les réduire en cendres, cependant rien n’y fait, le Bic Mac semble indestructible. Mais comment est-ce possible ?

L’effet Leidenfrost: un phénomène étrange

Quand un liquide est en contact avec une surface plus chaude que sa température moyenne d’ébullition, un phénomène étrange se produit. Appelé l’effet Leidenfrost, ce processus peut s’observer lorsqu’on fait couler des gouttes d’eau sur une poêle bouillante: au lieu de se dissoudre, ces dernières glissent sur le support car elles ont formé une couche protectrice. L’hamburger sur la vidéo ci-dessus a développé la même technique de caléfaction (isolation thermique par vapeur) et c’est bien pour cette raison qu’il ne s’est pas dissous face au cuivre.

Les phénomènes physiques sont parfois très étranges, comme on avait déjà pu le découvrir avec le paradoxe Mpemba mettant en avant le fait que l’eau chaude gèle plus vite que l’eau froide. En tout cas, les Big Mac sont très résistants, mais le processus de digestion de notre organisme finit bien par les faire disparaître. Bon appétit !

Crédit photo principale : Capture d’écran YouTube

Ne ratez plus les news les plus insolites et lifestyle grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici