Accueil L'actu insolite Un étudiant de Stanford drogué dans un incident inhabituel

Un étudiant de Stanford drogué dans un incident inhabituel

111
Source : Pixabay. Un incident inhabituel a eu lieu sur le camps universitaire de Stanford.

Une femme de Stanford qui a perdu connaissance lors d’une soirée a par la suite été testée positive à la drogue, a indiqué la police. La jeune étudiante a été contrôlé positif à une drogue du viol. Elle a perdu connaissance après une nuit de beuverie sur Mayfield Avenue, où se trouvent la plupart des maisons de la fraternité et des classes supérieurs de l’université.

Un ami l’a ramenée chez elle en toute sécurité. Le lendemain, l’étudiante a été contrôlé positif au gamma hydroxybutyrate, plus connu sous le nom de drogue du viol. Un membre de l’autorité de sécurité sur le campus, qui inclut le personnel ayant la responsabilité légale de signaler les crimes, a contacté le département de la sécurité publique de l’université de Stanford plus tard dans la soirée.

Y-a-t-il eu agression sexuelle ?

Rien n’indique qu’un autre crime, tel qu’une agression sexuelle, ait eu lieu. Comme à l’accoutumée, l’université a lancé une alerte sur l’ensemble du campus. Les responsables n’ont pas révélé l’emplacement exact de l’incident sur l’avenue Mayfield.

Voici une autre affaire liée à une consommation de drogue sur le campus :

Aucun suspect n’a été identifié, mais une enquête est en cours. Les rapports sur la consommation de drogue sur le campus sont inhabituels. D’ailleurs, l’université n’a signalé qu’un seul cas.

Les dérives des fêtes organisées sur les campus

En janvier 20188, la fraternité Sigma Chi a organisé une fête qui a conduit à la consommation de la drogue supposée. Sept personnes en auraient prise, dont cinq femmes et deux hommes. Un suspect dans cette affaire, qui n’était pas étudiant à Stanford, a par la suite été banni du campus.

Sigma Chi a finalement perdu sa charte à l’université. Selon les dernières statistiques sur la criminalité à l’université, 42 infractions sexuelles, comprenant l’agression sexuelle, ont été signalées au département en 2017.

Source :

MercuryNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here