Selon une récente étude d’essais cliniques, la prise de vitamine D peut prolonger la vie des personnes atteintes d’un cancer. Des chercheurs de l’université de Michigan ont analysé les données d’essais contrôlés comparant les personnes prenant des suppléments vitamine D à celles prenant un placebo depuis au moins 3 ans.

Ils ne comprenaient que des essais portant sur l’utilisation de suppléments de vitamine D pour prévenir la maladie après un suivi minimum de 4 ans et sur l’incidence des cancers et des décès liés à cette maladie. Au total, l’analyse a concerné environ 79 000 participants. Leur moyenne d’âge était de 68 ans et 78 % d’entre elles étaient des femmes. Les chercheurs ont découvert un lien significatif entre la prise de suppléments de vitamine D et un risque moins élevé de décès par un cancer au cours de la période de suivi.

Lien entre le cancer et la vitamine D

Selon l’OMS, la deuxième cause de décès est le cancer. Près de 18 millions de personnes ont été diagnostiquées avec un cancer en 2018. Environ 9,8 millions d’entre elles en sont mortes.

Voici une vidéo parlant du potentiel du vitamine D :

La plupart des gens tirent leur vitamine D de l’exposition au soleil et des aliments. Certains prennent également des suppléments. Le corps doit convertir la vitamine D en une forme active avant de pouvoir l’utiliser. En plus d’être essentielle à la santé des os, la vitamine D aide également à contrôler la croissance cellulaire, la fonction immunitaire et l’inflammation. Il remplit ces fonctions en régulant les gènes pour la différenciation cellulaire, la division et la mort des cellules.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires

Un nombre croissant d’études ont cherché à savoir si la prise de suppléments de vitamine D pourrait prévenir l’ostéoporose, les maladies cardiovasculaires, le diabète, le cancer et d’autres maladies. De plus, la consommation d’aspirine pour la prévention primaire du cancer fait encore l’objet de controverses.

Même si les conclusions de l’étude sont prometteuses, les chercheurs affirment qu’il reste encore beaucoup à découvrir, notamment le dosage correct et les concentrations sanguines correctes. Il faut aussi se pencher davantage sur le nombre d’années de vie  supplémentaires que la vitamine D peut offrir aux personnes atteintes de cancer et le mécanisme d’action sous-jacent.

Ne ratez plus les news les plus insolites et lifestyle grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici