Accueil Le saviez-vous ? Une cellule inhabituelle pourrait être la cause du diabète

Une cellule inhabituelle pourrait être la cause du diabète

271
Source : Pixabay. Des cellules à l'origine du diabète de type 1.

Des recherches récentes ont mis au jour un type inhabituel de globules blancs qui pourrait être la principale cause du diabète. De nombreux experts estiment que le diabète est un type d’affection qui se produit lorsque le système immunitaire attaque les tissus du corps.

Cependant, même si de nombreuses études ont suggéré fortement que le diabète de type 1 a des origines auto-immunes, les mécanismes biologiques sous-jacents ne sont pas clairs. La nouvelle étude est l’œuvre de scientifiques de la faculté de médecine de l’université Johns Hopkins à Baltimore, dans le Maryland, et de collaborateurs d’autres institutions, notamment du centre de recherche d’IBM.

La présentation du diabète de type 1

Le diabète survient lorsqu’il y a trop de sucre ou de glucose dans le sang d’une personne. Chez les personnes atteintes de diabète de type 1, cela se produit lorsque le pancréas ne fabrique pas assez d’insuline, l’hormone qui aide les cellules à absorber et à transformer le glucose en énergie.

Voici la définition de ce type de diabète :

Un niveau élevé de sucre dans le sang est dangereux et cause des lésions aux organes à long terme. Les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent prendre de l’insuline tous les jours. Les médecins appelaient jadis le diabète de type 1 « diabète juvénile », car même s’il peut se développer à tout âge, il survient plus souvent pendant l’enfance.

Est-ce une maladie auto-immune ?

Il s’agit d’une maladie auto-immune. D’ailleurs, selon les spécialistes, le système immunitaire n’a plus pour fonction de protéger l’organisme mais au contraire l’attaque. Les cellules productrices d’insulines au niveau du pancréas sont leur principale cible.

La réponse auto-immune repose sur deux types de globules blancs : les lymphocytes B et les lymphocytes T. Ensemble, les deux cellules identifient et attaquent les entités présentant une menace, telles que l’invasion de bactéries, de virus et d’autres agents pathogènes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here