Accueil Geek Une étoile inhabituelle fait allusion au passé cataclysmique de la Voie lactée

Une étoile inhabituelle fait allusion au passé cataclysmique de la Voie lactée

273
Source : Pixabay. Une étoile insolite découverte par les scientifiques.

L’étoile de la Grande Ourse provient probablement d’une petite galaxie, maintenant fusionnée. Les chercheurs ont identifié une étoile dans la Voie lactée qui, selon eux, provenait de l’extérieur de la galaxie. Dans un article récemment publié, une équipe dirigée par Qian-Fan Xing des Observatoires nationaux d’astronomie de l’académie chinoise des sciences à Beijing, en Chine, a décrit une étoile surnommée J1125 + 4535 située dans la constellation de la Voie lactée.

Il est connu sous le nom de Ursa Jamor, ou la Grande Ourse. L’intérêt pour l’étoile a commencé à la suite des observations faites par le télescope spectroscopique à fibre multi-objets de la Chine, qui indiquaient que l’étoile avait un niveau exceptionnellement faible de magnésium.

La rareté de magnésium sur l’étoile

Cherchant plus de détails, les chercheurs se sont tournés vers le spectrographe à dispersion élevée sur le télescope Subaru à Hawaii. La deuxième série d’observations a confirmé la rareté du magnésium, mais a également révélé des niveaux comparativement élevés d’un autre élément, l’europium.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant cette nouvelle :

Le rapport entre les deux éléments n’avait jamais été trouvé auparavant dans une étoile de la Voie lactée, ce qui a suscité des questions sur les origines de  J1124 + 4535. Les étoiles se forment souvent à partir de gros nuages de gaz interstellaire.

Une étude assez révélatrice

Les étoiles d’un lieu donné, formées à partir du même nuage, auront des compositions chimiques très similaires. Ainsi, J1124 + 4535 doit avoir une origine différente. Qian-Fan et ses collègues ont noté que des étoiles avec des ratios d’éléments anormalement similaires ont été observées dans des galaxies proches de la Voie lactée.

Ils suggèrent que leur étoile cible est la preuve qu’à une certaine étape du passé, une telle galaxie a fusionné avec la Voie lactée. La composition chimique de l’étoile, ajoutent-ils, indique que la petite galaxie était déjà complètement mature lorsqu’elle atteignait sa fin effective.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here