PARTAGER

Les responsables de Columbus adoptent une nouvelle approche lorsqu’ils envisagent d’approuver des animaux exotiques en visite dans les limites de la ville après avoir refusé une demande de dérogation d’un an émanant d’un zoo pour enfants de la région.

Les propriétaires du Zoo Opolis Exotic Petting World ont approché les autorités de la ville plus tôt ce mois-ci pour demander la dérogation qui aurait permis aux animaux exotiques de l’organisation de se rendre dans les limites de la ville pour n’importe quel événement cette année. L’organisation avait demandé à amener plusieurs animaux autorisés en vertu d’une ordonnance municipale, et trois autres interdits sans dérogation temporaire, lors d’un événement organisé à la Columbus Signature Academy.

Un événement très attendu

Les animaux qui ne seraient pas autorisés sans cette dérogation temporaire comprenaient une moufette rayée, un bébé kinkajou et un hybride loup des bois. Ce terme est utilisé pour décrire une espèce à la fois loup et chien domestique.

Voici des animaux exotiques que vous pouvez garder chez vous :

Quarante-neuf élèves de deuxième année du primaire attendaient avec impatience de voir et de caresser ces animaux. Le maire de Columbus, Jim Lienhoop, qui préside les réunions du comité, a demandé si l’hybride serait muselé. Mais selon les responsables du zoo, il n’y aurait pas de muselière, mais qu’il porterait une laisse.

La ville a une liste d’animaux autorisés

La ville a une ordonnance qui spécifie le type d’animaux qui peut ou non être amené dans la ville. Une ordonnance qui a été modifiée récemment lorsque la ville a débattu de la question de savoir si les résidents seraient autorisés à avoir des poules dans leur arrière-cour.

Dans cette ordonnance, une demande formelle écrite de dérogation pour animaux exotiques doit être présentée aux services de protection des animaux de la ville. Toute recommandation doit être soumise au conseil d’administration de Columbus pour approbation finale.

Source :

TheRepublic