Accueil Le saviez-vous ? Une baisse inhabituelle de la température a surpris les Indiens

Une baisse inhabituelle de la température a surpris les Indiens

119
Source : Pixabay. Un changement de température inhabituel.

Niranjan K, le chauffeur d’un responsable informatique à Bengaluru, au sud de l’Inde, garde toujours une veste supplémentaire dans sa voiture. Le 4 janvier, à 2 heures du matin, cela lui a été utile alors qu’il attendait que son employeur soit au parking de l’aéroport. Il a été obligé de porter la veste par-dessus son pull, car la température a atteint des niveaux jamais vus ces dernières années dans la région.

Des dizaines de vols ont été retardés ou annulés, surtout tôt le matin, à cause du brouillard. Ce jour-là, le centre de surveillance des catastrophes naturelles du Karnataka a enregistré une température de 5,8 °C à Bengaluru.

Le jour de l’hiver le plus froid

La ville a également connu son troisième jour d’hiver le plus froid. Niranjan a déclaré qu’ils ne sont pas habitués à ce froid. C’est très difficile de travailler dans de telle condition, a-t-il ajouté. Même si la capitale de la technologie du pays est connue pour son climat tempéré en décembre et janvier, cet hiver a été exceptionnellement froid.

Voici les détails de cette actualité en anglais :

La baisse de la température était inhabituelle dans d’autres endroits du sud de l’Inde. Pavithra Chandrasekaran, vice-présidente d’une société de bien-être mental, a dû puiser dans de la laine pour garder sa famille au chaud chez elle à Dindigul, à environ 370 km au sud de Bengaluru.

Un changement inhabituel

Alors que la météo dans le nord de l’Inde oblige les gens à mettre des vêtements beaucoup plus épais, le sud connaît un climat relativement plus doux. Mais cette saison, la température est tombée à des niveaux vraiment surprenants.

La station de Munnar, qui connaît habituellement un minimum de 3 à 4 °C, a enregistré une température de -4 °C cette année. Des changements ont aussi été constatés dans d’autres villes du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here