PARTAGER

Le corps humain a généralement besoin de quelques jours de récupération pour se remettre après des exercices physiques rigoureux. Mais, avec les avancées technologiques dans le monde du sport, certaines techniques inhabituelles sont utilisées pour accélérer le processus chez les athlètes.

Ces nouvelles méthodes commencent à devenir des alternatives populaires aux procédures de récupération classiques comme l’étirement ou les bains de glace. Les innovations technologiques ne manquent pas dans le domaine du sport. D’ailleurs, les athlètes de haut niveau en profitent pour améliorer leurs performances. Voici quelques-unes de ces techniques.

La cryothérapie, une technique innovante pour récupérer

Cette méthode de récupération est probablement ce que les gens considèrent comme l’une des techniques les plus étranges, mais elle est similaire à un bain de glace. Au lieu de rester dans un bain froid, il faut se mettre dans un réservoir froid avec la tête en dehors. La tête n’est pas immergée dans une température à environ moins 200 degrés.

Voici une vidéo montrant les effets de la cryothérapie :

Même si la séance ne dure que trois à cinq minutes, la cryothérapie est connue pour accélérer le processus de récupération et guérir les blessures en réduisant brièvement le flux sanguin, l’inflammation et la douleur.

L’oxygénothérapie, une méthode assez particulière

Cette méthode est en plein essor. D’ailleurs, les athlètes l’utilisent de plus en plus. Ils sont intégrés dans une chambre d’oxygène hyperbare et respirent de l’air avec une oxygénation à 100 % au lieu des 21 % habituels dans l’air ambiant.

L’oxygène supplémentaire introduit dans la circulation sanguine est ensuite utilisé pour créer plus d’énergie afin d’éliminer les déchets et les dommages cellulaires dans l’organisme, réduisant ainsi la fatigue et les douleurs musculaires. En plus de la récupération musculaire, l’augmentation de l’oxygène facilite le fonctionnement du cerveau et accélère le processus de guérison des blessures. Lorsqu’une personne respire des niveaux accrus d’oxygène, les globules rouges peuvent plus facilement circuler dans les vaisseaux sanguins.