PARTAGER

Le naturisme est un mouvement qui attire de nombreux adeptes en France. D’ailleurs, il existe aujourd’hui des clubs dédiés au naturisme. Ces gens ont actuellement le droit de se mettre totalement nu dans des lieux bien spécifiques. Parmi les événements incontournables, il y a notamment la rencontre internationale de nageurs naturistes.

Cet événement a eu lieu au Havre le 27 octobre dernier. Près de 200 personnes adeptes du naturisme se donnent rendez-vous dans une piscine du Havre pour un événement hors du commun. Les nageurs proviennent de plus de 9 pays du monde entier.

Les différentes disciplines pratiquées

Ce samedi 27 octobre a eu lieu l’une des rencontres les plus surprenantes. En effet, des centaines de naturistes participent à des compétitions de natation au Havre. Les disciplines pratiquées sont nombreuses. Il s’agit de la 47e édition de la compétition de natation naturiste. Et Le Havre est particulièrement fier d’accueillir cet événement… !

Voici une vidéo montrant un championnat ayant eu lieu à Mulhouse en 2014 :

C’est d’ailleurs ce qu’a indiqué le responsable de la section natation de la fédération du Club du soleil, qui est une antenne naturiste de la région, René Gilles. De nombreuses candidatures ont été décortiquées pour recevoir cet événement. Il y a notamment eu Paris.

Un événement hors du commun

De nombreuses compétitions seront organisées dans la piscine du Havre. Cet événement considéré comme un gala par les organisateurs se déroule en une seule journée. Ainsi, les participants peuvent concourir pour diverses disciplines dont le relais en famille, dos, brasse ou encore papillon. Les participants doivent cependant être membres d’un club de la fédération des naturistes.

Les naturistes apprécient particulièrement cette expérience. Le naturisme est considéré par les adeptes comme un véritable état d’esprit et pas seulement une simple nudité. Les personnes participant à cet événement sont particulièrement ravies. C’est l’occasion pour ces dernières de faire de nouvelles rencontres.

Source :

Actu