PARTAGER

« Ça va aller, tout va bien aller », chante la pop-star française de 26 ans, Jain, sur le premier extrait de son deuxième album, Souldier, sorti mondialement à la fin du mois d’août. Le premier album Zanaka, qui signifie « enfant » en malgache, est sorti en 2015 et a connu un succès en France. D’ailleurs, elle y a déjà joué des centaines de concerts devant une foule immense de fans.

Au Royaume-Uni, c’est une histoire assez différente. Malgré quelques apparitions dans les médias britanniques, Jain n’a pas encore réussi à séduire le public britannique. Mais ce nouvel album pourrait bien changer la donne pour son projet de conquérir le Royaume-Uni.

Devenir une star au Royaume-Uni

La jeune chanteuse française veut lancer son nouvel album au Royaume-Uni. Elle a déclaré qu’elle est confiante à ce sujet. Si la France peut gagner deux fois la Coupe du monde, pourquoi n’y aurait-il pas une chanson française en tête du classement britannique au cours de la même décennie, a-t-elle ajouté.

Ci-dessous un clip d’une musique tirée de l’album de Jain :

Il y a six ans, après avoir voyagé au Royaume-Uni, travaillé pour divers promoteurs, salles de concert et labels de disques à Paris et à Londres, on lui a proposé un emploi au Bureau Export, pour aider à promouvoir les artistes français dans le pays.

La musique française est connue dans le monde

En juin, cet organisme a publié un rapport sur le rayonnement international de l’industrie musicale française, qui examinait les tendances clés dans trois branches différentes : le secteur du spectacle vivant, l’édition musicale et la production de musiques.

Selon ce rapport, les artistes français séduisent plus d’auditeurs, de spectateurs que d’autres professionnels et musiciens internationaux. En 2017, les revenus internationaux de l’industrie de la musique française s’élevaient à 283 millions d’euros, dont 72,8 millions provenant du secteur du spectacle. Le rapport souligne également l’effet du streaming comme principal mode de consommation de musique.

Source :

IQMag