PARTAGER

Entre les effets potentiellement néfastes de la dépendance à la technologie, de l’anxiété liée à la carrière et du fardeau croissant de la dette, les jeunes d’aujourd’hui ont de nombreuses raisons de stresser. Sashee Chandran, fondatrice et PDG de la start-up californienne Tea Drops, âgée seulement de 32 ans, souhaite proposer aux consommateurs modernes une tradition ancestrale, faire du thé à base de plantes.

Les gens ont plus que jamais besoin de choses qui les ancrent et les centrent. C’est pour cette raison que la méditation ou le yoga a connu un succès fulgurant. Le thé peut également aider les personnes actuelles à trouver une meilleure quiétude.

Une solution du XXIe siècle

Les produits Chandran, des mélanges de feuilles de thé biologiques, de sucre brut, d’herbes et d’épices pressées qui se dissout dans de l’eau chaude sont du XXIe siècle, faciles à utiliser et destinés aux femmes du millénaire.

Voici la présentation de ce produit en anglais :

Ces produits connaissent un fort développement aux États-Unis. Les affaires de Chandran commencent également à attirer des investisseurs. En mai, Tea Drops a obtenu un investissement de près de 100 000 dollars de la part de Tory Burch. En juin, la société a collecté environ 1,9 million de dollars.

Une véritable prouesse pour cette jeune femme

Pour Chandran, qui a lancé l’entreprise en 2015, ce succès est le résultat de plusieurs années d’efforts. Elle a conçu elle-même les produits intégrant ses propres mélanges d’arômes. Elle a aussi assuré la demande d’un brevet et puiser dans ses économies pour financer le projet.

Chandran a grandi autour de la culture traditionnelle du thé. En effet, elle a des origines chinoises du côté de sa mère et sri-lankaises du côté de son père. Chez elle, prendre le thé était un moyen de se détendre, de se réunir en famille et de discuter.

Source :

CNBC