PARTAGER

Ce mur aurait pour but de stopper l’immigration dans la péninsule Ibérique. Donald Trump ne manque jamais d’imagination lorsqu’il s’agit d’ériger des constructions.

Donald Trump, entre indignation et hilarité

Le président américain aime faire parler de lui et ne manque jamais une occasion de provoquer l’indignation ou l’hilarité. D’après l’Organisation internationale pour les migrations, l’actuel président des États-Unis aurait fait une étonnante suggestion au ministre espagnol des Affaires étrangères. Selon ses dires, pour réguler l’immigration clandestine, il faudrait ériger un mur dans le Sahara.

donald trump
Crédit photo : Wikimedia Commons

D’après les informations de The Guardian, c’est Josep Borrel, le ministre en question, qui aurait raconté l’anecdote lors d’un déjeuner à Madrid. Donald Trump aurait donc fait cette suggestion alors qu’il recevait le roi Felipe VI et la reine Letizia, ainsi que le ministre des Affaires étrangères à la Maison-Blanche. Face au scepticisme de ses interlocuteurs, Donald Trump n’aurait pas hésité à comparer le cas de l’Espagne avec celui des États-Unis. Pour lui, le Sahara ne peut être plus grand que la frontière mexicaine.

Le Sahara n’est pas un territoire espagnol

Contrairement à ce que le président américain semble penser, le Sahara fait près de 5 000 kilomètres de long. Cela représente 2 000 kilomètres de plus que la frontière qui sépare les États-Unis et le Mexique. De plus, il semble oublier que le Sahara se situe en Afrique, et qu’il n’est pas un territoire appartenant à l’Espagne. Le pays ne dispose que de deux petites enclaves en Afrique du Nord, Melilla et Ceuta. Leurs frontières ne dépassent pas les 15 kilomètres cumulés. Bien sûr, il est probable que Trump n’évoquait que cette petite partie.

donald trump
Crédit photo : Yeo Khee – Unsplash

En cette année 2018, la péninsule Ibérique est devenue une porte d’entrée prioritaire des migrants. 36 000 migrants sont arrivés depuis le mois de janvier, par la terre et par la mer. De plus, le président américain a encore fait parler de lui la semaine passée. Il a émis une communication douteuse au sujet des dégâts engendrés par l’ouragan Florence dans plusieurs États américains. Selon lui, ce dernier était « le plus humide au point de vue de l’eau ».

Source :

Demotivateur