PARTAGER

Un Français sur cinq ne peut pas se permettre trois repas par jour ou manger sainement, révèle un nouveau rapport, alors que le gouvernement se prépare à présenter son plan de lutte contre la pauvreté. L’enquête réalisée par le Secours populaire, une organisation à but non lucratif dédiée à la lutte contre la pauvreté et la discrimination, contient des chiffres choquants.

Un peu plus d’un cinquième des Français interrogés ont déclaré ne pas pouvoir s’offrir un régime alimentaire sain composé de trois repas par jour. 27 % d’entre eux ont indiqué ne pas avoir les moyens financiers d’acheter des fruits et des légumes quotidiennement. Pour 86 % des personnes aux revenus les plus faibles, la consommation de fruits et de légumes frais ainsi que le paiement des repas scolaires sont un problème fréquent.

Les vacances sont problématiques

L’enquête a également révélé que les périodes de vacances et la santé restent des domaines de dépenses problématiques pour de nombreux Français. Un total de 41 % ont admis avoir des difficultés à partir en vacances une fois par an et près d’une personne sur trois a affirmé avoir du mal à payer pour des soins médicaux.

Ci-dessous une vidéo montrant le taux de pauvreté en France :

Par ailleurs, le Secours populaire a déclaré que la situation financière des Français s’est améliorée de manière générale par rapport à 2017. 39 % des personnes sondées ont déclaré avoir connu la pauvreté, soit 2 % de plus qu’en 2017.

Pessimistes quant à l’avenir

L’enquête a aussi montré que les Français s’inquiètent de la situation financière qui attend leurs enfants. Plus de 80 % d’entre eux ont estimé que la génération future sera plus vulnérable face à la pauvreté.

75 % des personnes interrogées ont en outre indiqué que l’UE n’investit pas beaucoup dans la lutte contre l’insécurité alimentaire. L’enquête de cette année a été cohérente avec celle de 2017, montrant qu’une personne est considérée comme pauvre lorsque son revenu mensuel est inférieur à 1 118 euros.

Source :

TheLocal