PARTAGER

Depuis cet été, la marque Coca-Cola a opéré une petite et discrète révolution dans ses bouteilles. Les bouteilles de 1,5 litre et de 2 litres ne sont plus vendues.

Des bouteilles plus petites proposées au même prix

Au lieu des traditionnelles bouteilles de 1,5 et 2 litres, les étals des supermarchés présentent désormais des bouteilles d’un litre. Elles sont plus petites, mais pas moins chères. Selon une récente étude, les prix ont augmenté de 17 % pour les grands formats, et de 25 % pour les petits formats. Les experts pensent que ce changement chez Coca-Cola est lié à la hausse de la taxe soda le 1er juillet dernier.

taxe soda
Crédit photo : Don Daskalo – Unsplash

Cette taxe a été mise en place pour inciter les fabricants à améliorer la qualité de leurs produits. Ils sont invités à y incorporer moins de sucre afin de préserver la santé des consommateurs. Or, il semblerait que certaines marques aient décidé de ne pas suivre cette voie. Coca-Cola n’a pas l’intention de changer la recette secrète de son produit.

Augmenter les marges en réduisant les bouteilles

Pour ne pas subir l’impact de cette taxe, la marque aurait donc choisi de réduire le volume des bouteilles, mais pas leur prix. Ainsi, Coca-Cola aurait même réussi à augmenter ses marges. Pour un spécialiste de la grande distribution, la marque avait pour intention d’éliminer l’impact de la taxe soda qui s’élève à peu près à une dizaine de centimes. Mais elle en a aussi profité pour vendre un produit plus cher au litre. Et les consommateurs le réclament toujours autant.

taxe soda
Crédit photo : Agnieszka Kowalczyk – Unsplash

Coca-Cola n’a pas souhaité communiquer sur cette étude. Cependant, ses représentants ont expliqué que la réduction du format de la bouteille avait pour objectif de répondre aux changements qui s’opèrent dans les attentes des consommateurs. Visiblement, la taxe soda ne fera pas plier le géant de la boisson gazeuse.

Source :

Francetvinfo