PARTAGER

La rentrée scolaire a débuté hier. D’ailleurs, les enfants français se préparent à entrer en classe sans leur téléphone. Ils n’auront plus le droit d’envoyer des SMS sous la table. Cela fait désormais partie du passé. Cette décision a été prise par le gouvernement d’Emmanuel Macron.

Cette nouvelle règle, un engagement de campagne du président français, a été introduite en vertu d’une loi adoptée en juillet qui, pour les écoles primaires et secondaires, interdit également l’utilisation de montres intelligentes et de tablettes. Pour des élèves habitués à utiliser les nouvelles technologies à l’école, cela constitue un grand changement.

Une mesure concernant les établissements accueillant des enfants de moins de 15 ans

Les lycées, qui enseignent aux élèves âgés de 15 à 18 ans, peuvent introduire des interdictions partielles ou totales sur les appareils électroniques. Cette mesure n’est donc obligatoire que pour les établissements accueillant des enfants de moins de 15 ans.

Voici une vidéo relatant cette nouvelle :

Les partisans affirment que la loi, qui a suscité un vif débat, réduira la distraction en classe et encouragera les enfants à être plus actifs physiquement pendant les récréations. Un parent d’élève a indiqué apprécier cette nouvelle mesure.

Les écoles sont faites pour étudier et non se distraire

Une telle démarche devrait être appliquée dans d’autres pays, expliquent certains spécialistes de l’enseignement. D’ailleurs, une étude récente l’a prouvé. Ce dispositif devrait réduire les risques de dépendance aux technologies mobiles. Les enfants passent la majeure partie de leur temps à l’école et grâce à cette mesure, ils pourront davantage se concentrer sur leurs études.

Ils n’auront donc plus la possibilité de surfer sur Internet, de jouer à des applications ou de se connecter sur les médias sociaux lorsqu’ils sont à l’école. Les téléphones portables, les tablettes et les objets connectés n’ont désormais plus leur place dans les établissements.

Source :

TheLocal