PARTAGER

Aux États-Unis, la société de marketing Nina Hale propose à ses employés un congé assez spécial s’ils adoptent un animal de compagnie.

Un congé dédié aux animaux de compagnie

L’entreprise Nina Hale est basée à Minneapolis. Il y a peu, elle a apporté un changement à sa politique salariale de manière à proposer aux employés un congé « fur-ternity leave ». Désormais, les employés qui adoptent un animal de compagnie peuvent travailler de chez eux pour une durée de onze jours. Ainsi, ils peuvent aider le chat ou le chien à bien s’adapter à son nouvel environnement.

congé
Crédit photo : Yerlin Matu – Unsplash

Allison McMenimen est la vice-présidente de l’entreprise. Pour elle, installer des cuisines ou des salles de sport n’est plus très actuel. L’idée de tout faire pour amener les salariés à passer plus de temps au bureau est dépassée. Ainsi, intégrer ce nouveau congé au règlement de l’entreprise était une « évidence ».

Un premier salarié en a bénéficié

Connor McCarthy est chargé de clientèle pour Nina Hale. Au mois de mai dernier, il a accueilli le petit Bentley dans sa vie, un chiot croisé entre caniche et golden retriever. Pour l’animal, le fait d’intégrer un nouvel environnement est une étape très perturbante. Le salarié a donc été dans l’obligation de demander à ses supérieurs la possibilité de travailler à domicile quelques jours, le temps que Bentley s’adapte. Et ils ont tout de suite accepté.

congé
Crédit photo : Marcus Wallis – Unsplash

C’est au cours du mois suivant que ce congé exceptionnel est devenu une clause à part entière. Il a été ajouté à la liste des avantages de l’entreprise. Allison McMenimen explique que, pour beaucoup de personnes, les animaux de compagnie sont un peu comme leurs propres enfants. Autoriser un tel congé semblait donc naturel.

D’autres entreprises ont suivi cet exemple durant les mois suivants. Dans le monde, des entreprises accordent des avantages aux personnes qui adoptent un animal, ou celles dont l’animal tombe malade. Le bien-être animal semble prendre une place de plus en plus importante dans la société.

Source :

Demotivateur