PARTAGER

Si vous cherchez un point de chute pour cet été, vous devriez envisager une petite île au Honduras. Située dans la mer des Caraïbes, elle abrite Little French Key : un centre de réhabilitation pour les animaux exotiques.

Un centre dédié aux soins et à la reproduction dans des conditions naturelles

Little French Key est un centre qui s’est donné pour mission de soigner les animaux exotiques. Il tente aussi de les faire se reproduire dans des conditions naturelles. La grande majorité des pensionnaires du centre sont des jaguars. Que ce soit pour leur force ou pour leur beauté, ils constituent une des raisons pour lesquelles les voyageurs et les amoureux des animaux visitent l’île.

jaguars
Roatán, Honduras — Crédit photo : Wikimedia Commons

Sur l’île paradisiaque de Roatán, les visiteurs ont la possibilité d’approcher les jaguars de très près plusieurs fois par semaine. Les soigneurs et autres membres du centre accueillent les visiteurs, qui se montrent souvent impressionnés par ces grands félins. Mais le centre permet aussi de vivre une expérience unique au monde : nager avec les jaguars.

Nagez avec des jaguars au Honduras

Durant quelques instants et pour une quarantaine d’euros (qui sont utilisés pour financer le bon fonctionnement du centre), les visiteurs ont l’opportunité de rencontrer les jaguars. Mais ils peuvent aussi se baigner avec eux et prendre des photos, afin d’en conserver un souvenir unique. Les visiteurs impressionnés de prime abord découvrent alors le félin sous un jour nouveau. Certains se jettent dans les bras des humains.

Un voyageur nage avec un jaguar :

Avant de rencontrer ces félins, certains visiteurs tentent de se rassurer en se disant que les jaguars n’aiment pas l’eau, comme d’autres félins. Mais il n’en est rien. Une fois les premières appréhensions dépassées, les visiteurs se laissent aller et vivent une expérience incroyable, sans commune mesure. Rencontrer ainsi un jaguar est une excellente manière de sensibiliser à leur protection lorsqu’ils se trouvent à l’état sauvage.

Source :

Demotivateur