PARTAGER

Il y a quelque temps, Twitter a décidé de faire une véritable purge sur son réseau social et de supprimer tous les comptes douteux (doublons, créés par des robots, faux, inactifs, piratés, etc.). Surprise, des comptes de politiciens et de stars ont été amputés d’une large partie de leur communauté.

Des pertes qui se chiffrent en millions

Dans cette course aux chiffres et à la popularité, certaines stars n’ont pas dû apprécier cette perte parfois phénoménale. Ainsi, Katy Perry a vu notamment sa communauté se réduire de près de 2,8 millions de followers. Même tarif pour Justin Bieber qui doit assumer une perte de près de 2,7 millions de fans.

Source : PhotoMIX-Company – Pixabay

Les hommes politiques sont également touchés par ce grand ménage. Ainsi, Barack Obama a perdu 2,4 millions d’abonnés. Donald Trump limite la casse avec une perte de 200 000 comptes, tandis que le New York Times doit fonctionner avec 700 000 followers en moins.

En France, Jean Marc Morandini a perdu près de 24,2 % de sa communauté, après la suppression de 217 000 de ses abonnés.

Faux comptes ou comptes inactifs ?

Pour le commun des mortels et petits influenceurs, le nombre de comptes supprimés est négligeable (trois ou quatre en moyenne).

Cette grande suppression pose aujourd’hui question sur l’achat des followers qui devient une pratique de plus en plus répandue. Alors, bien évidemment, des comptes inactifs depuis longtemps ont été supprimés pendant la purge. Cependant, il y a potentiellement un certain nombre de comptes créés par des robots qui ont également été neutralisés.

Source : Pixelkult – Pixabay

Pour rappel, en France, l’achat d’abonnés n’est pas illégal, mais pose question au niveau moral. En effet, les influenceurs les plus populaires obtiennent généralement la possibilité de faire des partenariats avec des marques et autres médias. À cause de cette pratique douteuse, des comptes reçoivent des avantages qui reposent sur du vide. Pour éviter ce genre de problèmes, les purges d’Instagram et de Twitter deviennent de plus en plus récurrentes.

Source :

BeGeek