PARTAGER

Pour lutter contre l’alcool juvénile, des contrôles ont eu lieu au sein des clubs et discothèques de communes des Côtes-d’Armor. Pour avoir délivré de l’alcool sans vérifier l’âge des consommateurs, deux établissements risquent une fermeture administrative temporaire, de plusieurs semaines.

Un adolescent de 15 ans retrouvé complètement ivre

Pendant ces contrôles, les policiers ont découvert certains éléments réellement inquiétants. Dans l’un d’eux, ils ont notamment trouvé un adolescent de 15 ans, non accompagné, et complètement ivre à cause de l’alcool. Dans la même soirée, ils ont également vu un homme fortement alcoolisé rentrer dans un club et se voir resservir encore de nouvelles boissons. Une pratique à risque qui aurait pu mener ces deux victimes au coma éthylique.

Source : Free-Photos – Pixabay

Ainsi, pour ne pas avoir respecté la réglementation liée à la vente d’alcool, deux enseignes risquent la fermeture et ne sont déjà plus accessibles au public. Par ailleurs, les clubs d’une rue complète étaient récemment visés par un arrêté leur imposant une fermeture à 4 h 30 au lieu de 7 h 00 du matin. Les bars de nuit, eux, doivent aujourd’hui fermer à 2 h 00 au lieu de 3 h 00.

Un contrôle qui ne visait que les discothèques

Ces contrôles imprévus avaient pour objectif de vérifier que les établissements respectaient la réglementation concernant la vente d’alcool. Ils ont été mis en place suite à une recrudescence de bagarres en sortie de boîte de nuit, mais également de rassemblements bruyants, d’agressions physiques et verbales.

Source : Free-Photos – Pixabay

Les policiers se sont ainsi rapidement rendu compte que certains vendeurs de boisson n’étaient pas très regardants et n’hésitaient pas à resservir de l’alcool à des personnes déjà fortement alcoolisées. Par ailleurs, l’objectif de la ville de Saint-Brieuc est de limiter la croissance des discothèques dans son centre-ville et de privilégier le développement de restaurants et de terrasses plus agréables, afin de réduire de manière globale les incidents liés à l’alcool.

Source :

Ouest France