PARTAGER

Les taupathies sont encore mal connues. Ce sont généralement des maladies neurodégénératives qui surviennent à cause de la prolifération de la protéine tau. Parmi ces troubles, on retrouve la maladie de Parkinson et le syndrome d’Alzheimer. Actuellement, il n’existe pas de traitement pour lutter efficacement contre ces maladies.

Cependant, des scientifiques ont récemment fait une drôle de découverte. Un médicament utilisé contre l’asthme aurait des effets très positifs sur le cerveau de souris souffrant de taupathies.

Un effet insoupçonné du zileuton

Le zileuton (que l’on connaît sous le nom de ZYFLO) est un médicament à l’origine prévu pour lutter contre l’asthme. Il intervient principalement dans les bronches et plus particulièrement sur le muscle lisse bronchique. Ce traitement lutte contre les leucotriènes, des éléments à l’origine de l’asthme.

Source : tiburi – Pixabay

Selon de récentes études, il a été démontré que certaines taupathies pouvaient être causées par une augmentation significative de l’activité des leucotriènes. Ces derniers provoquent ainsi une inflammation cérébrale massive. Après cette découverte, des chercheurs ont souhaité savoir si le ZYFLO pouvait avoir un effet positif dans le traitement de ces maladies encore mal connues.

D’énormes progrès en 16 semaines

Au bout de 16 semaines, les souris infectées et traitées avec du zileuton ont démontré une amélioration sensible de leurs facultés cognitives. Elles arrivaient à se repérer dans des labyrinthes beaucoup plus facilement que d’autres, non traitées.

En outre, une réduction de 90 % de leucotriènes a été observée… ainsi qu’une réduction de 50 % de la protéine tau, à l’origine de la maladie de Parkinson et d’Alzheimer. La mémoire, ainsi que les facultés spatiales des souris, ont été largement restaurées.

Source : Nature_Blossom – Pixabay

Bien que ce traitement fonctionne effectivement chez la souris, notons que nous ne savons actuellement pas si de tels effets pourraient être observés chez l’homme. Cependant, cette découverte reste porteuse d’espoir pour l’avenir.