PARTAGER

L’histoire se passe en Georgie, sur le sol américain. Un adolescent, David, 15 ans, a été retiré de la garde de ses parents et placé dans un foyer. La raison ? Son père et sa mère avaient décidé de soigner son épilepsie avec du cannabis.

Un effet pourtant très positif

Suzeanna et Matthew Brill ont tout tenté pour essayer de réduire les crises de leur fils. Ce dernier pouvait en faire jusqu’à dix par jour et avait besoin d’une surveillance de jour et de nuit. Bien que le cannabis à usage thérapeutique soit légal dans 29 États américains, ce n’est pas encore le cas de la Georgie. Le couple a donc décidé de passer outre l’interdiction.

Source : msqrd2 – Pixabay

Ayant entendu parlé des bienfaits du cannabis sur l’épilepsie, le couple s’en est procuré illégalement et a commencé à en donner à fumer à David. Les résultats ont été très positifs. Le jeune garçon n’avait eu aucune nouvelle crise en 71 jours.

La famille en parle au psychologue de l’adolescent

Heureux de l’évolution positive de la maladie de leur fils, le couple parle de leur solution alternative au psychologue qui suit David. Cependant, ce dernier n’a pas eu la réaction escomptée. En effet, quelques heures plus tard, la police était chez le couple pour faire passer un test anti-drogue à l’adolescent.

Source : herbalhemp – Pixabay

David a été conduit à l’hôpital et son traitement a été arrêté net. Les parents ont passé six jours en prison pour « conduite irresponsable ». En sortant de l’hôpital, David a été placé dans un foyer pour enfants. Cela fait un mois qu’il y vit et il a déjà refait plusieurs crises.

Sa famille a lancé une levée de fonds, afin de payer un avocat pour récupérer la garde de leur fils. La procédure pourrait prendre près d’un an…

Source :

Slate