PARTAGER

Le drame à eu lieu en Meurthe-et-Moselle, le dimanche 27 mai. Un homme, retraité et âgé de 68 ans, est mort des suites de ses blessures, après l’explosion d’un obus qu’il venait d’acheter dans un vide-greniers. Le voisinage a été évacué en attendant l’intervention d’une équipe de démineurs spécialisés.

Un pompier qui passait par là

On trouve de nombreuses reliques du passé dans les vides-greniers. C’est une opportunité pour les collectionneurs. Ce jour-ci, l’homme de 68 ans ne s’attendait pas à trouver des obus, mis en vente par un particulier. Il a décidé d’en acheter quatre, appréciant ces vestiges des guerres passées. Le retraité les avait rangés dans son garage et, en manipulant l’un d’eux, il a déclenché le mécanisme et l’explosion a eu lieu, ravageant son garage.

Source : greg_chi – Pixabay

C’est un pompier, qui passait dans les environs, qui a prévenu les secours. Un hélicoptère du SAMU a été déployé pour tenter de sauver le retraité, en vain. Il a été amené à l’hôpital, mais les dégâts de la déflagration ont eu raison de lui.

Le vendeur placé en garde à vue

Au vu des dégâts provoqués par l’explosion de l’obus et l’instabilité de ces armes dévastatrices, 40 personnes ont dû être évacuées dans un rayon de cent mètres. Les trois obus ont été récupérés et devraient être désamorcés. Ce sont les démineurs de Metz qui sont intervenus directement sur place.

Source : Ramdlon – Pixabay

Le vendeur des obus a été retrouvé et placé en garde à vue. Il risque d’être jugé pour « détention d’arme de catégorie A » et pour « homicide involontaire ». Lors d’une perquisition, les forces de l’ordre se sont également rendues compte qu’il détenait un cinquième obus, qu’il n’avait sans doute pas réussi à vendre lors du vide-greniers. Une enquête a été lancée par le procureur.

Source :

RTL