PARTAGER

Un exosquelette israélien a été installé, pour la première fois, sur un jeune homme paraplégique de 26 ans. Ce modèle sera lancé officiellement le 5 juin 2018. En France, 50 000 personnes sont concernées par la paraplégie.

Anthony remarche grâce à ReWalk !

Le jeune homme de 26 ans, du nom d’Anthony, fait aujourd’hui le bruit d’un robot quand il marche, mais il marche ! Ce dernier s’est retrouvé cloué sur un fauteuil roulant après un accident survenu quatre ans plus tôt.

Voici une vidéo, proposé par la société ReWalk, à l’origine du projet :

L’exosquelette fonctionne avec de simples mouvements (il suffit de se pencher en avant pour avancer, par exemple) ainsi qu’avec une application sur smartphone. Cette dernière permet de contrôler les mouvements de la machine.

Actuellement, le projet ReWalk coûte 80 000 euros et il n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Si vous souhaitez aider Anthony à remarcher, sachez que ce dernier a ouvert une cagnotte participative disponible via ce lien.

Une utilisation de 20 à 30 heures pour maîtriser le système

Un capteur est installé sur la hanche d’Anthony, quand il enfile son exosquelette. Ce capteur fonctionne grâce aux mouvements du patient. S’il est assis et qu’il se penche, l’exosquelette peut lui permettre de se lever et d’avancer. L’équilibre est assuré par des béquilles, fournies avec la machine.

Source : reidy68 – Pixabay

Aujourd’hui, pour qu’une personne soit autonome avec son exosquelette, elle doit être accompagnée par un kinésithérapeute et un ergothérapeute. La rééducation dure entre 20 et 30 heures.

ReWalk a été approuvé par un centre de Bordeaux, spécialisé dans la rééducation fonctionnelle. Son aspect thérapeutique a été mis en avant. Il y a donc fort à parier que cette solution alternative au fauteuil roulant fasse de plus en plus parler d’elle dans les mois et années à venir.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous encourageons à visiter le site de Rewalk.com. Sachez cependant qu’il est en anglais.

Source :

France Inter