PARTAGER

Cette loi a été votée en 2012. Cependant, avec l’influence des lobbies, sa mise en place a été largement retardée, mais elle est finalement effective depuis hier. Aujourd’hui, en Écosse, un prix minimum doit être appliqué sur tous les alcools.

Source : SocialButterflyMMG – Pixabay

Une volonté de diminuer la consommation d’alcool des citoyens

L’objectif de cette loi est de limiter la consommation d’alcool et notamment chez les ménages les plus pauvres, dont l’achat serait systématique et automatique. Bien que largement critiquée, cette mesure est défendue par le gouvernement. En effet, ce dernier met en avant que cette mesure n’a pas été faite pour taxer les familles les plus pauvres, mais bien dans un objectif de santé publique. En effet, les sommes supplémentaires ne seront pas perçues par l’État, mais bien par les points de vente.

Source : Mihail_hukuna – Pixabay

Pour le gouvernement, cette loi serait une bonne chose et permettrait de sauver des vies.

Un prix fixé en fonction du degré d’alcool

Le site de la BBC a donné quelques exemples de prix fixés sur divers alcools. Ainsi, les 2 litres de cidre brut seront disponibles à 7,50 livres (environ 8,53 €), alors qu’il était possible d’en trouver à 2,50 livres (environ 2,84 €). Le prix de certains alcools forts va également augmenter d’au moins 3 livres (soit environ 3,41 €).

Le site de la BBC a également partagé un calcul simple, afin de comprendre la logique de la loi. Par exemple, pour déterminer le prix d’une bouteille de vodka, on multiplie son contenant (70 centilitres, soit 0,7 litre) par son degré d’alcool (37,5 %). On obtient ainsi la somme de 26,25 livres. Ce prix est ensuite divisé par deux. Ainsi, depuis hier, il est tout bonnement impossible, en Écosse, de trouver une bouteille de vodka à moins de 13,13 livres (ou 14,94 €).

Cependant, seuls les supermarchés (qui vendent près de 75 % de l’alcool consommé dans le pays) sont touchés par la mesure. En effet, les bars et restaurants dépassent déjà les seuils minimaux imposés.

Source :

Slate