PARTAGER

Jeudi 19 avril, Walter Moody, âgé de 83 ans, a été exécuté dans l’une des prisons de l’État d’Alabama. Triste record que celui de l’homme le plus âgé jamais exécuté sur le sol américain.

Source : babawawa – Pixabay

Condamné à mort en 1996, il aura passé 22 ans dans le couloir de la mort

En 1972, Walter Moody est arrêté et jugé pour détention d’explosifs. Essayant de se justifier, il n’a pas réussi à convaincre le juge fédéral de l’époque, Robert Vance, d’annuler sa condamnation.

Pour se venger, Walter Moody tuera Robert Vance à l’aide d’un explosif quelque temps plus tard. Par la suite, il tuera Robert Robinson, un avocat défenseur des droits civiques en Georgie. D’après l’enquête, il aurait effectivement tué le premier par vengeance. Pour le deuxième, c’était une tentative de brouiller les pistes, pour empêcher les policiers de remonter jusqu’à lui. Robert Robinson n’était qu’une malheureuse victime collatérale.

Finalement, Walter Moody a été condamné à mort en 1996. Il aura passé près de 22 ans dans le couloir de la mort.

Un dernier recours tenté devant la Cour suprême

L’avocat de Walter Moody a tenté un dernier recours auprès de la Cour suprême, mais ce dernier a été rejeté, condamnant le vieil homme.

Ce dernier a refusé le dernier repas que l’on offre habituellement aux condamnés. À la place, il a préféré manger des sandwiches classiques à la viande et boire du Dr Pepper avec des amis de la prison. Interrogé, il n’a pas souhaité faire de déclaration à l’annonce de son exécution.

Jeudi 19 avril au soir, au sein de la prison William C. Holman, à Atmore en Alabama, Walter Moody a été exécuté. Il a reçu une injection létale et est rapidement décédé à l’âge de 83 ans, ce qui fait de lui l’homme exécuté le plus âgé de l’histoire des États-Unis. Depuis le début de l’année, 8 personnes ont été exécutées sur le sol américain.

Source :

Le Parisien