PARTAGER

Le très célèbre groupe suédois de mobilier IKEA serait en train d’envisager l’ouverture d’un magasin en plein Paris, dans le centre commercial de la Madeleine, juste au-dessus d’un Decathlon déjà en place. Il s’agirait d’une stratégie inédite pour cette entreprise en France.

Un nouveau concept pour IKEA dans l’Hexagone

D’habitude, nous croisons les points de vente IKEA aux abords des grandes aires urbaines, le long d’une rocade ou d’une autoroute. Il s’agit de très grandes surfaces, avec parkings immenses, point de retrait, cafétéria, long circuit au sein du magasin… Eh bien, il semblerait que les cadres du groupe suédois spécialisé dans le mobilier ait décidé de rompre partiellement avec ces codes. En effet, une boutique s’apprête à ouvrir à demeure en pleine ville à Paris. Auparavant, IKEA avait déjà pour habitude de se montrer en centre-ville lors d’événements ou rendez-vous ponctuels, comme ici dans le Marais :

Pour IKEA, l’objectif est d’accompagner sans retard les mutations visibles dans les façons de consommer. Jusqu’à présent, le groupe suivait comme beaucoup d’autres le régime américain : de grands complexes commerciaux en périphérie des villes, vers lesquels converger en automobile. Aujourd’hui, les choses commencent à changer. La voiture pollue (on en a de plus en plus conscience), tandis que les transports en commun se développent. Ainsi, les citadins se tournent peu à peu vers des achats de plus en plus locaux. Le tout permet à ces commerces de capter une nouvelle clientèle, et pas seulement les plus âgés.

Le nouveau magasin de la Madeleine

La nouvelle boutique annoncée par IKEA dans le centre-ville parisien va ouvrir dans l’ancien centre commercial des Trois Quartiers, renommé du nom de son secteur : la Madeleine. C’est donc un point de vente en pleine ville. L’information transpire en réalité depuis le 7 avril 2018. À titre d’exemple, la station de radio française Europe 1 en a parlé :

On évoque la négociation d’un bail de location pour une surface commerciale avoisinant 5 000 m² juste au-dessus d’un magasin Decathlon. Pour l’instant, il ne s’agit que de rumeurs hautement probables relayées par la presse, en attente d’une confirmation de la part de la direction d’IKEA. C’est Walter Kadnar qui a récemment pris la tête de la succursale française de cette multinationale. On parle d’un loyer annuel d’environ 4,5 millions d’euros et d’un premier engagement de six années. La mairie de Paris serait au courant et aurait encouragé le propriétaire Norges (une banque de Norvège) à accepter.

En fait, la firme suédoise devrait remplacer une boutique fermée de C&A, boulevard de la Madeleine donc. Non loin de là, un point de vente Leroy Merlin montre lui aussi que le centre-ville devient un enjeu majeur pour ce type de commerces. On compte déjà 7 magasins IKEA en Île-de-France sur les 33 que compte l’ensemble de l’Hexagone et les 411 du monde entier. Le développement du groupe va désormais se faire en direction des centres-villes, avec également des réalisations ou projets à Hambourg, Londres et Madrid.

Source :

Le Figaro