PARTAGER

Avec leurs airs inoffensifs, les petits canards en plastique que l’on place dans le bain des enfants seraient en réalité dangereux. La raison ? Les germes potentiellement pathogènes qu’ils renferment.

La réalité des canards en plastique

S’ils ont l’air mignons, ils n’en sont pas moins dangereux pour la santé. C’est en tout cas ce que rapporte une étude publiée il y a quelques jours dans la revue Nature. Durant onze semaines, des chercheurs américains et suisses ont placé des canards neufs dans l’eau propre du bain et dans de l’eau usagée. Les résultats sont sans appel : ils sont tous devenus de véritables nids à bactéries.

canards
Crédit photo : domaine public – Pexels

L’étude est l’une des seules à avoir été réalisées sur ces objets. Les chercheurs tiennent donc à rappeler qu’il existe très peu de documentation faisant état des risques réels liés à ces jouets en particulier.

Champignons et légionelles

Les chercheurs ont examiné un total de dix-neuf canards dans leur laboratoire. Chacun d’entre eux abritait entre cinq et soixante-quinze millions de cellules par centimètre carré. De plus, 80 % des canards testés ont développé des germes pouvant être pathogènes. Parmi eux se trouvaient des légionelles. Les canards plongés dans l’eau usagée ont développé des champignons. Cette contamination s’explique par le fait qu’il est impossible de nettoyer l’intérieur du jouet. Et justement, le principe du jouet repose là-dessus : le remplir pour s’asperger avec.

canards
Crédit photo : Stikkerphoto – Pixabay

Pour les chercheurs, il y a tout de même un point positif puisque l’exposition environnementale à diverses bactéries et aux champignons peut ne pas être mauvaise pour la santé et permet souvent de renforcer le système immunitaire. Selon eux, il est nécessaire de mettre en place une réglementation pour ces jouets et notamment sur les polymères utilisés dans leur fabrication. En attendant, les auteurs de l’étude recommandent aux parents de bien nettoyer les canards et de les ranger dans des endroits adaptés. Il est aussi possible de les faire bouillir pour limiter les risques d’infection.

Source :

Francetvinfo