PARTAGER

Si les séries et les films nous incitent parfois à débuter de nouvelles activités, celle-ci n’est pas des plus communes. Decathlon a révélé que les ventes de cravaches ont connu une augmentation impressionnante depuis la sortie en salle de 50 nuances plus sombres.

Un film qui a ouvert la voie au SM

Les livres d’E. L. James ont semble-t-il placé le sadomasochisme au cœur des pratiques sexuelles actuelles. Du moins, l’évoquer et s’y essayer est devenue beaucoup moins tabou. Les trois longs métrages adaptés des livres n’ont pas reçu un accueil critique très élogieux. Il semblerait qu’ils aient popularisé un accessoire en vente dans les enseignes de sport : la cravache.

La bande-annonce du film 50 nuances plus sombres :

C’est en tout cas ce qu’affirme Decathlon, une célèbre chaîne de magasins spécialisés dans plusieurs sports. La direction a répondu avec humour et légèreté au tweet d’un internaute ayant remarqué des clients acheter des cravaches. Dans son communiqué, la marque affirme que la hausse des ventes de cravaches coïncide avec la sortie en salle du dernier film adapté des œuvres d’E. L. James.

Une simple coïncidence ?

Alors, s’agit-il d’une simple coïncidence ? On ne sait pas si les clubs d’équitation ont connu ou non une recrudescence de leurs membres au moment de la sortie en salle des films 50 nuances. Il est possible que ces cravaches aient bien été achetées dans le but de compléter le cosplay d’Anastasia Steele.

cravaches
Logo Decathlon – Crédit photo : Wikimedia Commons

D’autre part, la firme Leroy Merlin s’est jointe avec beaucoup d’humour à la conversation Twitter entre l’internaute et Decathlon. L’enseigne a fait remarqué que la sortie récente du film Thor de la saga Marvel n’avait absolument pas influencé de manière favorable les ventes de marteaux. En somme, les clients seraient plus enclins à s’amuser avec la cravache qu’à donner des coups de marteau retentissants.

Source :

Demotivateur