PARTAGER

Bien que les réseaux sociaux soient souvent décriés et critiqués pour leur utilisation abusive, ils peuvent également avoir de très bons côtés. Snapchat a notamment permis dernièrement d’éviter à une situation compliquée de s’aggraver.

Source : vutrongtien – Pixabay

Une petite fille autiste qui s’enfuit

À Givors (en banlieue lyonnaise) en début de semaine, une jeune fille autiste de 10 ans a échappé à la vigilance de son éducatrice, dans une zone commerciale. La petite se serait simplement mise à courir entre les rayons, devenant bien vite introuvable.

Après avoir remarqué la disparition de l’enfant, l’éducatrice spécialisée a directement prévenu la direction de l’établissement. Les employés – ainsi que des clients solidaires – se sont mis à rechercher la jeune fille. Malheureusement, en vain…

Quand Snapchat sert à retrouver une enfant perdue

Certains employés et clients ont eu le réflexe de prendre une photo ou d’envoyer un message sur Snapchat, pour partager l’information et signaler sa disparition… et c’est grâce à cela que la petite a été retrouvée.

En effet, à peine quelques minutes plus tard, une personne a fait savoir qu’elle avait aperçu la fuyarde à un arrêt de bus en direction de Grigny. Cette dernière a effectivement été retrouvée à Grigny en bonne santé, bien que perdue.

Une histoire qui nous prouve aujourd’hui que, s’ils sont bien utilisés, les réseaux sociaux peuvent être de formidables outils.

Source :

Feminactu