PARTAGER

Si votre œil vous gratte, rougit et s’irrite, c’est probablement dû à un cil. C’est en tous les cas ce qu’a cru Abby Beckley, jusqu’à ce que les médecins lui retirent quatorze vers logés dans son globe oculaire.

Tout commence par une petite gêne

L’histoire d’Abby s’est déroulée en août 2016, mais elle n’a été publiée que lundi dans l’American Journal of Tropical Medicine and Hygiene et reprise par le Washington Post. Abby Beckley, âgée de vingt-six ans, se trouvait à bord d’un bateau de pêche en Alaska lorsque la première gêne s’est fait ressentir. Au départ, son œil était rouge et irrité, et la jeune femme a simplement pensé qu’un cil était venu s’y loger.

L’histoire d’Abby reprise par USA Today (anglais) :

Alors qu’elle l’inspecte dans le miroir, Abby remarque une petite excroissance au niveau de son œil. Elle a donc tiré dessus et a très vite remarqué que ce qu’elle venait de retirer bougeait.

Plusieurs vers logés dans l’œil

La jeune femme a donc rapidement rejoint une clinique locale où les médecins lui ont retiré deux vers supplémentaires. Un ophtalmologiste lui en a également ôté un. Abby commence à s’inquiéter de perdre son œil ou, pire, que les vers atteignent son cerveau. Elle obtient un rendez-vous auprès d’une spécialiste des maladies infectieuses qui exerce à Portland aux États-Unis. Les examens révèlent que ces vers ne sont pas capables d’atteindre son cerveau ni de se reproduire. Abby est rassurée, puis envoyée auprès du Centre de contrôle et de prévention des maladies, le CDC.

vers
Crédit photo : Goerge Hiles — Unsplash

Les scientifiques sont parvenus à identifier la famille du ver, le Thelazia. Si à première vue cette espèce semble inconnue, un parasitologue nommé Richard Bradbury a fait le lien avec une espèce décrite dans un journal allemand datant de 1928. Ce ver, le Thelazia gulosa, s’était toujours contenté d’infester les yeux des animaux de bétail. Plusieurs semaines avant les faits, Abby avait côtoyé des chevaux et des vaches. C’est à cet instant qu’une mouche se serait posée sur son œil et les vers l’auraient alors infesté. Au total, ils étaient quatorze à avoir élu domicile dans le globe oculaire d’Abby.

Source :

Hitek