PARTAGER

Dans une petite commune de l’Oise appelée Bonneuil-en-Valois, des riverains sont venus en aide à un cerf pris dans une partie de chasse à courre.

Une situation terrible pour le cerf

Destiné à finir en trophée pour un groupe de chasseurs picards, un magnifique cervidé s’en est sorti de peu mardi 26 décembre. Blessé à la patte et la bouche en sang, l’animal fuyait la meute de chiens et les chasseurs avant de se retrouver coincé dans le jardin d’une petite propriété privée de la commune.

Le cervidé était encerclé, à bout de force et pris à partie par les chiens à ses trousses. Résigné, il se voyait sans doute déjà condamné. Et pourtant, quelques habitants sont intervenus pour le secourir. L’un d’entre eux a posté une vidéo qui montre le cerf blessé dans une situation très compromise. Selon le Courrier-Picard, le maire en personne se serait opposé à l’abattage de l’animal.

La vidéo publiée par un résident de la commune :

Une intervention inespérée des habitants

Une habitante a raconté au Parisien : « On devait être plus d’une trentaine. Les chasseurs ont été insultés de tous les noms. Le propriétaire refusait de les laisser entrer chez lui ». C’est après plus de deux heures de dialogue avec les chasseurs que le cerf a finalement été épargné.

Le maire a souhaité rappeler qu’un arrêté municipal interdit formellement aux chasseurs de poursuivre les animaux dans la commune. « Nous avons déjà vécu des incidents virulents à cause de la chasse à courre. À chaque confrontation, cela se déroule dans une atmosphère de lutte des classes ». Cette fois-ci, l’histoire se termine bien pour le cerf, que l’on imagine tout de même traumatisé. Il y a quelques mois, une autre chasse à courre s’était terminée au cœur d’un autre village, à Lacroix Saint-Ouen. Le cerf réfugié alors dans un jardin avait été froidement abattu par un chasseur s’étant introduit dans la propriété, et avait ainsi créé la polémique.

cerf
Crédit photo : un cerf – Rob Bye – Unsplash
Source :

Demotivateur