PARTAGER

Une récente étude menée par l’école de santé publique Johns Hopkins Bloomberg tend à montrer que la consommation de pommes et de tomates aurait des effets positifs sur les poumons !

Stevepb – Pixabay

Un soutien non négligeable pour les anciens fumeurs

L’étude montre que les pommes et les tomates peuvent notamment aider les poumons des anciens fumeurs à se remettre d’aplomb, après une période de consommation. Ces deux aliments aideraient également à ralentir le vieillissement des fonctions pulmonaires. En effet, à partir de 30 ans, ces organes commencent à vieillir, inexorablement.

L’équipe de scientifiques a également étudié l’incidence – sur la santé – des aliments modifiés (sauce tomate, plats préparés à la tomate, compotes, tarte aux pommes, ratatouille, etc.). Cependant, il semblerait que seul les fruits réellement frais soient efficaces sur les poumons.

Deux tomates ou trois pommes par jour

Pour en arriver à ces résultats, les chercheurs ont fait appel à un panel de près de 650 personnes et les ont suivies à partir de 2002. Après 10 ans, des tests pulmonaires ont été réalisés. Il a ainsi été révélé que les individus qui consommaient deux tomates ou trois pommes par jour avaient des poumons en meilleure santé et résistaient mieux face à la prise d’âge. Vanessa Garcia-Larsen, principale auteur de l’étude, a ainsi déclaré : « l’étude montre que le régime alimentaire peut aider à réparer les dégâts causés par le tabac chez les anciens fumeurs ».

Tomates en grappes. Couleur – Pixabay

Comme pour toutes les études récentes, les résultats obtenus ne sont que temporaires et nécessitent des études complémentaires. Cependant, ces premiers résultats sont plutôt positifs et peuvent potentiellement être très précieux pour les anciens fumeurs.